Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Limoges CSP - Atoumane Diagne :"Alfred Julbe est comme un père pour moi"

-
Par , France Bleu Limousin

Alors que le Limoges CSP va disputer le tournoi de Nouvelle-Aquitaine ce week-end à Boulazac avec un 1er match ce samedi face à Pau-Orthez (20h), le nouveau pivot Atoumane Diagne se confie, notamment sur sa relation particulière avec l’entraîneur Alfred Julbe. Interview.

Atoumane Diagne tout sourire au Palais des sports de Beaublanc
Atoumane Diagne tout sourire au Palais des sports de Beaublanc © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Après un 1er match de préparation convaincant mardi soir face aux Metropolitans 92, le Limoges CSP enchaîne avec le tournoi de Nouvelle-Aquitaine ce week-end à Boulazac. Les joueurs d'Alfred Julbe vont débuter ce samedi (20h) par un match face à Pau-Orthez. Une rencontre à voir en direct sur la page facebook de France Bleu Limousin, en partenariat avec la chaîne NOA. Avant cette rencontre face au grand rival, le nouveau pivot du club Atoumane Diagne (20 ans, 2m15), prêté par le Barça, nous parle de son parcours et de son arrivée en Limousin. Interview.

Comment avez-vous vécu ces premières semaines au Limoges CSP ?

C'est ma première année en dehors de l'Espagne. Donc c'était un peu bizarre d'avoir de nouveaux coéquipiers mais les premières semaines se sont bien passées. On s'entraide. On joue ensemble. On essaye de construire quelque chose qui va nous amener à gagner des trophées. 

Ce n'est que le début mais sentez-vous déjà une évolution au niveau du collectif ?

Oui, ce n'est que le début mais on sent qu'il y a du collectif et du talent. Si on travaille plus le collectif, ça va faire mal cette année.

Aller jusqu'au bout et remporter le championnat

Qu'attendez-vous de cette saison en France ?

J'attends qu'on fasse une bonne saison. Si on peut remporter le championnat, on le remporte ! Ça c'est sûr. On a une belle équipe. Une équipe pour aller jusqu'au bout. On va essayé d'aller jusqu'au bout et remporter le championnat.

Et à titre individuel, en terme de progrès à faire, qu'attendez-vous ?

Cette année, je pense améliorer mon niveau de jeu. Quand je dis ça, c'est presque tout. Tous les compartiments de mon jeu. Je sais que j'ai quelque chose mais je dois m'améliorer. Et je crois que Limoges, c'est une bonne équipe. Et la Pro A, c'est aussi une bonne ligue pour pouvoir m'améliorer.

A Limoges pour sortir de sa zone de confort et s’améliorer 

Quel est votre parcours ?

Je n'ai pas trop joué au Sénégal. J'ai commencé le basket là-bas à 13 ans. Je n'ai joué que 6 mois au Sénégal. Après, je suis parti en Espagne, à Tenerife, aussi pendant 6 mois. Et après, je suis allé au Barça. Du coup, j'ai fais 6 ans au Barça avant d'arriver à Limoges cette année.

Le Barça qui est un club immense...

Oui, c'est un immense club. C'est tout à fait différent de Limoges. C'est un grand club. Tu as de bonnes installations. Tu as tout là bas. Après, c'est comme une zone de confort. Parfois, il faut se dire qu'il faut sortir de cette zone de confort pour aller me consolider ailleurs.

Alfred est calme et intelligent. Il sait ce qu'il fait

Vous avez connu le nouvel entraineur du Limoges CSP Alfred Julbe à Barcelone. Quelle est votre relation avec lui ?

J'ai été 3 ans avec lui. Ma dernière année junior et deux ans avec la réserve. J'étais en quête d'une équipe pour un prêt. Quand il m'a appelé, c'était facile pour moi de me décider, parce qu'Alfred, c'est comme un père pour moi. Egalement en dehors du basket. Pour me former en tant que personne aussi, il a été important. C'est comme un père pour moi.

Qu'est-ce qui vous plaît chez lui ?

Il est calme. Il est serein. Il sait ce qu'il fait. Il est intelligent. Ça, ça me plaît beaucoup. 

Les entraînements ont l'air intenses avec Alfred Julbe...

Oui c'est intense. Avec Alfred, c'est toujours intense les entraînements. Mais bon, j'ai l'habitude...

Aussi timide que dissuasif 

Visiblement, ça ferraille bien aux entraînements avec l'autre pivot Jerry Boutsiele. Comment se se passe ?

Oui ça va. Jerry il est dur ! On essaye de maintenir le rythme et ça nous aide à progresser.

Comment avez-vous vécu l'entrainement ouvert au public ?

C'était quelque chose de nouveau pour moi parce que je n'avais jamais fais d'entrainement avec le public. Je vois que le public à Limoges est à fond avec le CSP. Ça donne envie de jouer.

Quel est votre caractère ?

Je dirai que je suis calme. Avec les coéquipiers, ça parle. Mais d'un point de vue personnel, je suis calme. Je ne parle pas beaucoup. Je dirai que je suis calme pour ne pas dire timide.

Choix de la station

France Bleu