Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges CSP - Crawford Palmer :"Le groupe et le staff ont bien réagi après le faux pas de la 1ère journée"

-
Par , France Bleu Limousin

Pas de match ce samedi pour le Limoges CSP à cause de cas positifs à la Covid-19 dans l'effectif de Bourg-en-Bresse. Nous en avons profité pour faire un 1er bilan avec le directeur sportif. Un Crawford Palmer plutôt satisfait du travail de l'équipe, y compris des joueurs du banc.

 Le directeur sportif du Limoges CSP Crawford Palmer fait le point sur le début de saison
Le directeur sportif du Limoges CSP Crawford Palmer fait le point sur le début de saison © Maxppp - Laurent Thevenot

Jusque là épargné par les conséquences de la Covid-19 sur le championnat de France de basket, le Limoges CSP voit à son tour un de ses matchs décalés. L'équipe de Bourg-en-Bresse comptant plusieurs cas positifs, la rencontre de ce samedi pour le compte de la 5e journée de JeepELITE ne peut pas avoir lieu. L'occasion de tirer un 1er bilan du début de saison avec le directeur sportif Crawford Palmer. Entretien. 

Fier des mecs qui sont très sérieux par rapport au protocole 

Quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?

Le groupe et le staff ont bien réagi après le faux pas de la 1ère journée (défaite à domicile contre Nanterre), avec trois victoires de suite dont deux à l’extérieur, dans des salles difficiles. Face à deux équipes de qualité même si elles ne sont pas encore totalement en place. C'est prometteur. Après, il n'y a rien d'acquis. Il y a beaucoup de travail. Il y a beaucoup d'aléas par rapport au Covid et aux matchs qu'on va pouvoir faire. On est déjà content d'avoir pu faire nos quatre premiers matchs. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Je suis fier des mecs qui sont très sérieux par rapport au protocole. Faire un Limoges-Gravelines en bus avec des masques pendant neuf heures, ce n'est pas un grand plaisir. Mais on sait bien qu'il y a des gens dans les hôpitaux qui travaillent avec ça pendant 12, 15 ou 16 heures et ça passe. On essaye de faire ce qu'il faut pour protéger le groupe et nos adversaires. Nos collègues du basket. Les arbitres et les supporters aussi. C'est un contexte difficile pour tout le monde mais jusque là, on s'en sort bien.

Il faut du temps pour qu'ils se mettent en confiance

Pour l'instant, les joueurs du banc apportent peu de points mais réalisent un gros travail défensif. Qu'en pensez-vous ?

L'important, c'est de marquer plus de points que l'adversaire. Et en 2e mi-temps à Strasbourg, il y a eu des gros passages de Benoît Mbala Grismay Paumier ou encore Ludovic Beyhurst. Tim Crusol qui fait un petit passage mais défensivement très intéressant. Si, pendant qu'ils sont sur le terrain, l'équipe d'en face ne marque pas, ça me va très bien ! Il faut du temps pour qu'ils se mettent en confiance. Il y a des joueurs qui découvrent ce niveau. Mais on a des bases solides. Hugo Invernizzi qui n'était "pas dans un grand jour", et qui était ciblé comme Nicolas Lang, a défendu et fait des passes. On a des gars qui jouent au basket. Les paniers ne rentrent pas toujours. On n'a pas toujours les positions. Nos adversaires préparent leurs matchs comme nous. Il faut s'adapter comme ont pu le faire Hugo ou Nico. On a clairement vu une équipe se battre ensemble pour aller chercher une victoire dans une salle difficile et dans un contexte compliqué. Contre une équipe avec beaucoup de talents. Les ajustements à la mi-temps ont permis d'étouffer Colson et Jefferson par un travail d'équipe. Ce sont de bonnes bases mais ont doit continuer à progresser. Le staff et les joueurs travaillent pour. On va essayer de rester sur ce chemin là. 

Une pensée pour les joueurs de Bourg, de l'ASVEL et de Pau

A l'instar du match de samedi contre Bourg-en-Bresse, de nombreuses rencontres de JeepELITE sont reportées à cause de la Covid. Que pensez-vous de cette situation ?

Ce qu'on est en train de vivre dans le basket français n'est pas évident. A Limoges, nous sommes plutôt protégés pour l'instant. On espère que ça va durer mais on n'a aucune garantie. Même en faisant très attention. Il va falloir une solidarité très importante. On peut critiquer la Ligue Nationale de Basket mais il est très difficile de faire un calendrier dans ce contexte. Avec un virus que l'on ne voit pas. On peut être contagieux pendant plus ou moins de jours. Il faut qu'on reste solidaire. Que tout le monde fasse très attention. Pour le public, pour les joueurs et pour les arbitres. Ce n'est pas évident mais on fait de notre mieux. Je suis fier de nos joueurs qui font de vrais efforts pour se protéger. Mais le jour où ça nous arrivera, on s'adaptera. J'ai une pensée pour les joueurs de Bourg-en-Bresse, de l'ASVEL et même de Pau qui sont passés par là. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess