Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges CSP : le peuple vert pleure la mort de Frédéric Forte

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Les supporters du Limoges CSP pleurent la mort de Frédéric Forte, disparu brutalement ce dimanche soir, à l'âge de 47 ans.

Une rose blanche en guise d'hommage
Une rose blanche en guise d'hommage © Radio France - N.T

Une rose blanche en guise d'hommage. "ça commence par là .... enfin non, ça n'aurait jamais dû commencer déjà", explique, les larmes aux yeux, ce supporter, membre du groupe des Ultras Green. 

Sur les grilles fermées du parc des sports de Beaublanc, quelques supporters ont pleuré la mort de Frédéric Forte, disparu brutalement dimanche soir. Encore abasourdi par la nouvelle, Nicolas a du mal à trouver les mots : "J'ai les larmes. Je suis pas bien du tout, je pleure depuis hier. Certes, je pense à ses proches, mais on est tous proche de lui ici", ajoute-t-il.

On va crier plus fort pour qu'il nous entende de là-haut" - Thierry Grimault

Thierry Grimault, le co-fondateur du groupe de supporters des Ultras Green, ne veut toujours pas y croire : " et puis finalement, il faut se faire à la raison. Il nous a fait un sacré gag là. En plus, j'avais discuté avec lui dans la journée". L'émotion est forte, l'atmosphère est pesante. "On va crier plus fort pour qu'il nous entende de là-haut. Mais ce n'est pas ce qui le ramènera. Il n'aurait pas voulu qu'on lâche, alors on lâchera pas !", affirme-t-il. 

Des supporters comme Julien Imbert, qui lui rendront un dernier hommage, lors du match face à Kazan, avec leur cœur, leurs tripes, et sûrement quelques larmes :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"On sait qu'il va veiller sur le CSP, qu'il va veiller sur nous, et tout faire pour que le club continue comme ça", conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess