Basket – Handball – Volley

Limoges CSP : Mais qui est l'arrière américain William Buford ?

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin samedi 8 octobre 2016 à 13:22

William Buford, révélation du début de saison au Limoges CSP, rejoint lundi par sa fiancée, enceinte de leur premier enfant
William Buford, révélation du début de saison au Limoges CSP, rejoint lundi par sa fiancée, enceinte de leur premier enfant © Radio France - Jérôme Ostermann

Le Limoges CSP est en déplacement sur le parquet du Paris-Levallois dimanche soir. Après un bon début de saison, les limougeauds vont tenter la passe de trois et pourront compter sur l'un des meilleurs joueurs depuis le début de saison, l'arrière US William Buford, déjà très apprécié par le groupe.

Arrivé en France comme un illustre inconnu et sur la pointe des pieds, William Buford, 26 ans, s'impose un peu plus chaque semaine, comme la valeur sûre de l'effectif limougeaud. Lui qui tourne à plus de 18 points, 6 rebonds et 6 passes décisives en moyenne sur les deux premiers matchs de championnat. Son coéquipier Mathieu Wojciechoski, est déjà conquis :"C'est quelqu'un de très ouvert. Il communique beaucoup. Ça fait toujours du bien dans un groupe. Il fait un peu le lien entre nos jeunes et nos vieux. Au début, il était un peu discret. mais là, on sent qu'il s'affirme vraiment. Lors du match face à Nancy, il a été super fort. C'est un joueur complet. Il a un super shoot à deux points extérieur. Un super drive. Même quand il sera moins bien, il pourra apporter ce qui est très important. C'est un gars cool, honnête. Il n'y a rien à jeter !"

Désigné monsieur basket 2008 dans l'Ohio

William Buford a été désigné en 2008, monsieur basket de l'année dans son état de l’Ohio. Un titre honorifique remporté à trois reprises par la star NBA Lebron James. Ce n'est pas rien. Cela prouve même un peu plus la valeur d'un joueur qui fait déjà le bonheur de son entraîneur Duško Vujošević :"C'est un joueur d'équipe. Il comprend bien le basket. C'est un joueur complet. Il apporte au rebond, en défense. Vu ses qualités, quand a eu la chance de le faire venir, on l'a fait. Quand vous voyez la manière dont il joue, vous voyez ses qualités en tant qu'homme. Je suis très satisfait qu'il soit avec nous. Je savais qu'il avait beaucoup de qualités. Mais je ne pouvais pas prédire ou esperer qu'il soit tout le temps à un tel niveau."

"Grandir comme équipe, et comme famille..."

Le natif de Toledo, dans l'Ohio aux Etats-Unis, a commencé le basket à l'age de 3 ans. D'abord en regardant son père jouer. Aujourd'hui âgé de 26 ans, et bientôt papa d'un petit garçon, son premier enfant, il semble lui aussi ravi d'être là :"A chaque entrainement, on est de plus en plus proches avec mes coéquipiers. On doit écouter l’entraîneur, un grand coach légendaire. Il faut continuer à grandir chaque jour, en tant qu'équipe et en tant que famille... On va être ensemble tous les jours pendant 10 mois, donc on doit devenir une famille. On doit continuer à grandir et à s'améliorer de match en match. Et continuer à gagner. Ma philosophie, c'est d'aider mon équipe à gagner. Aider mes coéquipiers à être meilleurs en espérant qu'ils m'aident aussi à progresser. On a un bon groupe. Mes objectifs personnels ? Simplement gagner. Quand vous gagnez, tout le monde est heureux. Bien sur que j'aimerais gagner le championnat. Mais ont doit prendre les matchs un par un".

Et le prochain, c'est ce dimanche soir sur le parquet du Paris-Levallois (1V-1D). Une rencontre à vivre en intégralité sur France Bleu Limousin à partir de 18h30.

Partager sur :