Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Limoges CSP - Mam Jaiteh : "Ça va être les retrouvailles avec ce super public "

-
Par , France Bleu Limousin

Avant le match de la 2e journée de JeepELITE ce mardi soir à Beaublanc entre le Limoges CSP et le BCM Gravelines-Dunklerque, le pivot Mam Jaiteh se confie sur le début de championnat, son nouveau rôle dans l'équipe et sur ses retrouvailles avec le public de Beaublanc.

Le pivot du Limoges CSP Mam Jaiteh tout sourire avant de retrouver Beaublanc mardi soir face au BCM
Le pivot du Limoges CSP Mam Jaiteh tout sourire avant de retrouver Beaublanc mardi soir face au BCM © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Après leur victoire à Antibes samedi en ouverture du championnat de France de basket, les joueurs du Limoges CSP disputent ce mardi soir leur premier match de la saison à domicile face à Gravelines-Dunkerque. Avant cette rencontre de la 2e journée, le pivot Mam Jaiteh (23 ans), qui a décidé de rester une saison de plus en Limousin, se livre sur sa mission au sein de l'équipe, sur le début de championnat et sur son immense plaisir à retrouver le public de Beaublanc. Interview.

Était-ce une évidence pour vous de rester à Limoges ?

Pour moi, ça coulait de source ! C'était vraiment logique parce que je cherchais un endroit où je peux continuer à avancer. Je pense être dans une phase où je peux encore faire beaucoup mieux, avancer encore plus  et aller chercher encore plus. Après une saison qui s'est très bien finie dans un contexte comme celui-ci, tous les feux sont au vert pour que je puisse aller chercher plus loin.

Vous restez sur une victoire à Antibes. Ce n'était pas parfait mais c'était important de commencer par un succès ?

C'est vrai que tout n'a pas été parfait à Antibes. Mais le plus important est là, c'est la victoire. Un premier match de saison est toujours compliqué. Celui là d'autant plus qu'il était à l’extérieur contre une équipe vis à vis de laquelle on est censé être meilleurs. Cela faisait beaucoup de choses contre nous mais on a réussi à avoir l'essentiel. C'est un match qui nous a aussi aidé à être plus soudés parce qu'on a été chercher cette victoire. On ne nous a rien donné. Nous avons été menés presque tout au long du match. Donc je suis très content.

Je pense que ça va encore me faire drôle 

Que représente ce premier match de la saison à domicile ?

Ça représente une 1ère ! Pour certains, ça va être la découverte du public limougeaud. Ça va être pour moi et d'autres anciens les retrouvailles avec ce super public. Donc il y aura un peu d'émotion. A nous de s'en servir et de manière positive et d'aller chercher de l'énergie avec le public. De la pression ? Non ! On s’entraîne dur et très bien. C'est le rêve de tout le monde de pouvoir jouer avec des supporters qui nous poussent comme ça. A partir du moment où on arrive avec de l'intensité et de l'énergie, le public a clairement montré qu'il sera derrière nous donc il y aura peut-être un peu de pression au début du match mais je pense que cela va être de la bonne pression.

En avez-vous parlé aux nouveaux joueurs ?

On en a parlé un petit peu. Après, c'est compliqué de vraiment leur expliquer. Moi même, l'année dernière, j'étais nouveau mais j'avais déjà joué contre Limoges plusieurs fois. Mais d'être Limougeaud et de jouer pour Limoges, c'est quelque chose de difficile à expliquer. C'est quelque chose que l'on ressent lors du 1er match et au fur et à mesure des matches. Moi, je me considère même pas comme un ancien mais presque comme un nouveau. Je pense que ça va encore me faire drôle. C'est compliqué à expliquer.

Avec une volonté de défendre, ça peut amener les choses loin

Que pensez-vous du groupe de cette année ?

Je pense que c'est un groupe qui a du talent offensivement, qui est volontaire. Ce sur quoi nous devrons être le plus en alerte, c'est sur le plan défensif. Offensivement, on trouvera toujours des solutions. Mais ce collectif là avec une volonté de défendre, ça peut amener les choses loin, et il faut tous l'avoir en tête. 

Quel est votre regard sur le secteur intérieur très fourni du Limoges CSP ?

C'est très bien. Il faudra faire en sorte de pouvoir être fort à l'intérieur contre toutes les équipes. D'une saison à l'autre, il y a des choses qui peuvent changer donc il ne faut pas penser que cela se fera de manière automatique. C'est une nouvelle équipe. Une nouvelle philosophie un petit peu. Nous somme trois à être plus intérieurs avec Miles qui est un peu différent. Plus vite on s'adaptera à jouer ensemble, plus on réussira à s'imposer de manière constante. 

C'est beaucoup moi qui serai amené à jouer en 4

Que pensez-vous du fait qu'il y a 3 postes 5 pour un seul poste 4 de métier dans cette équipe ? On nous parlait de Boutsiele comme complément le plus fréquent sur le poste 4 lors de l'avant saison...

C'est beaucoup moi qui serai amené à jouer en 4 ! Cela ne me dérange pas de manière général tant que c'est pas tout le temps. J'ai besoin de me retrouver sur les deux postes. De retrouver un peu mon poste principal. La saison dernière, je me retrouvais à jouer à côté de Samardo et ça se passait bien par séquences. Encore une fois, c'est une question d’adaptation. Mais si on arrive pas à s'adapter, ça peut être une faiblesse plutôt qu'une force. 

Avez-vous été prévenu lors de l'intersaison ?

Non, je l'ai appris en même temps que tout le monde. Je suis un joueur professionnel. Je m'adapte à la situation. Mon but, c'est de faire en sorte que ça se passe du mieux possible et qu'on puisse aller le plus loin possible. 

Que pouvez-vous nous dire de Gravelines-Dunkerque ?

C'est une équipe solide. A la mène, c'est de la création pure. Leurs deux meneurs sont des joueurs clés. Il faut les empêcher de prendre de la vitesse. Si on limite leur impact, ça va se répercuter sur tous les autres joueurs. A nous de les limiter. 

Le match du Limoges CSP face à Gravelines-Dunkerque est à vivre en intégralité ce mardi soir (20h00) sur France Bleu Limousin et francebleu.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu