Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges CSP - Nicolas Lang :"C'est un club et une ville qui te challengent, qui puent le basket"

-
Par , France Bleu Limousin

Nicolas Lang a prolongé son aventure avec le Limoges CSP en s’engageant jusqu'en 2023. "Une marque de confiance" réciproque selon lui. Après avoir signé ce bail longue durée, il a accepté d'en parler à France Bleu Limousin.

Nicolas Lang protège son ballon ici face à Dijon
Nicolas Lang protège son ballon ici face à Dijon © Maxppp - NICOLAS GOISQUE

Décidément, la stabilité est le maître mot en ce moment au Limoges CSP. Après Mehdy Mary, Ludovic Beyhurst et Marcus Ginyard, c'est au tour de l'arrière Nicolas Lang de prolonger avec un contrat longue durée. Arrivé l'été dernier en Limousin, le joueur de 30 ans a signé jusqu'en 2023. Et l'idée n'est pas de se mettre à l'abris en cette période de coronavirus Covid-19. Entretien.

J'ai toujours été fan et partisan de ce genre de stabilité

Qu'est ce qui vous a donné envie de prolonger avec un contrat longue durée ?

Tout ! Le club, le staff, les fans, la ville où on se sent très bien avec ma famille. Je n'avais aucune raison de ne pas prolonger. Ces 3 ans, c'est une marque de confiance du club. C'est une marque de confiance de ma part envers le staff. J'ai envie de créer une nouvelle page de l'Histoire du club avec l'équipe qu'on essaye de mettre en place. Ludo et Marcus ont déjà prolongé. On a le même coach que la dernière partie de saison dernière avec Mehdy. Il y a encore Benoît, Tim, beaucoup de joueurs de l'an dernier et peut-être d'autres qui vont prolonger. Ça nous donne une certaine base. On va essayer de progresser tous ensemble pour essayer de faire mieux d'année en année.

A écouter, l'interview en intégralité de Nicolas Lang après sa prolongation de 3 ans avec le Limoges CSP

C'est assez rare dans le championnat de France pour le souligner. Que pensez-vous de cette stabilité ?

J'ai toujours été fan et partisan de ce genre de stabilité. C'est dur à mettre en place dans le sport de haut niveau. C'est quelque chose qui est souvent sous-estimé. Les automatismes entre les joueurs, ce sont des choses qui mettent du temps à se mettre en place. Quand tu changes régulièrement de joueurs, de coach, c'est dur de trouver ça. Dans le championnat, le parfait exemple, c'est Dijon. Il y a 3 ou 4 ans, ils n'étaient pas aussi bons que maintenant. Des joueurs sont arrivés mais ils ont gardé une certaine base et le même coach. Chaque joueur qui arrive apporte sa petite touche mais la base de l'équipe est là depuis plusieurs années. Et ce n'est pas un hasard. Là, on a tout pour essayer de prendre un bon départ. C'est toujours important pour se mettre en confiance. A nous de ne pas attendre décembre pour se mettre à jouer comme on l'a fait cette année. Je compte beaucoup là dessus. Sur nos automatismes. En espérant que tout le monde vienne à la reprise en bonne santé. Il va y avoir quelques recrues. En espérant que ce seront de bonnes recrues qu'on va devoir intégrer. Mais le fait d'avoir un certain noyau dur, je pense qu'on va réussir à les intégrer plutôt rapidement.

Je n'ai pas signé ce contrat pour me rassurer

Cette stabilité permet-elle de nourrir légitimement encore plus d'ambition, sachant que cela fait partie de l’identité de ce club ?

Oui ! C'est aussi ça qui m'attire. C'est un club qui te challenge. Il n'y a aucun match où tu es tranquille. Si tu as 10 victoires de suite, tu perds le 11e à Beaublanc, ce ne sera pas normal. Personne va dire "oui mais ils étaient à 10 victoires de suite". C'est un club et une ville qui te challengent. Qui comme le dit l’expression "puent le basket" ! Ça fait aussi partie du pourquoi j'ai eu envie de rester là. 

Dans ce contexte d'épidémie et d'incertitudes, le fait de signer un contrat longue durée est aussi rassurant, que ce soit pour le joueur ou le père de famille ?

Surtout pour le père de famille. Si j'étais tout seul, ce serait différent. Mais je suis père de famille, j'attends mon 2e enfant (pour le mois de juin). Tu es dans une ville où tu te sens bien. Un club où tu te sens bien avec des gens que tu aimes beaucoup. Bien sûr que c'est rassurant. Mais je ne signe pas 3 ans pour me rassurer en période de coronavirus. Si tu fais ça juste pour te rassurer sur une période, tu risques de le regretter plus tard. Je n'ai pas signé ce contrat pour me rassurer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess