Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges CSP - Romain Chenaud :"de tout temps, c'est un club qui m’intéressait"

-
Par , France Bleu Limousin

Le Limoges CSP a enregistré cet été l'arrivée d'un nouvel entraineur adjoint. Après pratiquement 20 ans à l'Elan Chalon, Romain Chenaud a posé ses valises en Limousin pour travailler avec un coach, Mehdy Mary, qu'il a souvent affronté dans le championnat espoir. Portrait.

Romain Chenaud félicite le pivot cubain Grismay Paumier
Romain Chenaud félicite le pivot cubain Grismay Paumier - ©Limoges CSP

Si Romain Chenaud découvre le Limousin depuis cet été et sa signature comme entraineur adjoint, il a déjà quelques repères au Limoges CSP. A commencer par celui avec qui il passe le plus de temps. L’entraîneur Mehdy Mary. Ensemble, ils ont eu deux aventures communes comme assistants avec les équipes de France chez les jeunes. Ils ont d'ailleurs décroché deux médailles de bronze sur un championnat d’Europe des moins de 18 ans et à une coupe du monde des moins de 19 ans. 

Ces deux entraîneurs connus pour leur talent de formateurs se sont aussi beaucoup affrontés dans le championnat espoir. Bien souvent, les stratégies offensives de Romain Chenaud posaient beaucoup de problèmes à Mehdy Mary plus connu pour la qualité de ses défenses. D'où l'envie de le faire venir selon Mehdy Mary, "c'est un expert surtout sur le volet offensif. Il est très créatif et très travailleur. Beaucoup de volonté de continuer à progresser. Passionné de basket. C'est ce qui m'a donné envie de l'intégrer à notre staff.

Il est ultra stable mentalement - Nicolas Lang

La complicité ne date pas de cet été entre Mehdy Mary et son nouvel assistant Romain Chenaud
La complicité ne date pas de cet été entre Mehdy Mary et son nouvel assistant Romain Chenaud - ©Limoges CSP

Romain Chenaud qui à Chalon sur Saône a aidé beaucoup de joueurs à percer en professionnel. Notamment l'arrière de Limoges Nicolas Lang qui lui a d'ailleurs "offert" un titre de champion de France cadet d'un tir improbable au buzzer de son propre camp en finale face à Pau-Orthez (voir vidéo ci-dessous). Mais au delà de cet épisode glorieux, c'est un entraineur que Nicolas Lang apprécie beaucoup, "c'est celui qui m'a appris des fondamentaux basket de haut niveau. Je le trouve très pédagogue. Même encore aujourd'hui, c'est toujours très clair dans sa façon d'expliquer." 

Son caractère plaît aussi beaucoup à l'arrière limougeaud, "il est ultra stable mentalement. Des fois, il y a des assistants qui sont là mais tu sais qu'ils veulent plus. Romain, c'est un vrai pro. Tu n'entends pas parler de lui. Il y a des gars, si ils sortent des Capela, des Lessort, des Bouteille, c'est les premiers à fanfaronner. Lui, il n'en parle jamais. C'est pas le genre de la maison. Je l'ai toujours bien aimé et je suis content qu'il soit là avec nous.

De tout temps, c'est un club qui m'attirait - Romain Chenaud

Quand au principal intéressé (37 ans), il avait le sentiment d'avoir fait le tour de la question en Bourgogne après 19 ans à l'Elan chalon. Pour lui, dire oui au Limoges CSP était une évidence :"J'avais envie d'un nouveau projet. Ici, la renommée et le prestige du club font que de toute façon et de tout temps, c'est un club qui m'attirait." Le CSP où l'objectif cette année en attaque est de garder de la maîtrise mais aussi de se procurer plus de jeu rapide que la saison dernière, "On estime qu'il faut valoriser notre défense et le meilleur moyen est d'aller marquer des paniers rapides de l'autre côté. On a de très bons shooter et le meilleur shoot qu'on peut obtenir, c'est souvent en transition. Et on a des intérieurs qui courent très bien. L'idée, c'est d'optimiser ces courses des intérieurs grâce aux prises de position sous le cercle, avant que le défense soit installée. Pour avoir des uns contre uns ou des avantages dès la prise de balle." Si à Strasbourg, le CSP s'est adapté au jeu adverse en optant pour un maximum de jeu placé, pas sûr que ce soit le cas face à tous les adversaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess