Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de Metz Handball

Metz Handball obtient son billet pour le Final Four de la Ligue des Champions

samedi 13 avril 2019 à 23:00 Par Arthur Blanc, France Bleu Lorraine Nord

Les Arènes de Metz ont été comblées ce samedi soir ! Devant 5 500 spectateurs, l'équipe de Metz Handball est allée chercher sa qualification pour le Final Four de Ligue des Champions. Un exploit historique pour une première pour le handball féminin en France.

Les Messines ont enfin lavé l'affront infligé par cette même équipe de Bucarest l'an passé !
Les Messines ont enfin lavé l'affront infligé par cette même équipe de Bucarest l'an passé ! © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Metz, France

Les spectateurs venus en nombre ce samedi soir aux Arènes pour soutenir les Dragonnes peuvent enfin le dire : leur équipe fait partie du top 4 européen. Au terme d'un match globalement maîtrisé par Metz Handball, les joueuses de Manu Mayonnade sont allées prendre leur billet direction Budapest. Les 11 et 12 mai prochains, elles seront en Hongrie pour disputer le Final Four de la compétition. Une première pour le club et pour le handball féminin français. Un match à revivre sur notre site.

Les Messines ont tenu la pression

Ce qui faisait peur à tout le monde à Metz, c'était le spectre de la claque reçue par ces mêmes Roumaines il y a un an. Et justement, les visiteuses ont immédiatement montré qu'elles ne comptaient pas offrir la qualification au Metz Handball si facilement. En quelques minutes, elles prennent un avantage de deux buts (5-3), l'avance obtenue à l'aller par les Messines n'était alors plus si grande. Mais finalement, ces 5 buts de marge resteront préservés, ils vont même augmenter au fil des minutes.

L'explosion aux Arènes

Plus la partie avançait, et plus la crispation se transformait en confiance. Les Messines prennent les devants à la 23ème minute (8-7) et ne vont plus la lâcher. S'offrant même un écart de 4 buts en début de seconde période. La fin de match se transforme en fête, Bucarest ne recollera jamais au score. Victoire 23 buts à 22. Enfin, Metz Handball file au Final Four de la compétition, après deux ans à échouer à ce stade des quarts de finale. 

Je suis fou de joie. On passe par des périodes tellement compliquées... La semaine entre les deux matchs a été terrible parce qu'on sait bien qu'en handball, cinq buts c'est pas grand chose. On a une équipe complète, elles ont un mental très très fort. On a mis 30 ans pour en arriver là, moi 15 ans en tant que président. C'est la victoire de tout un club (Thierry Weizman, président de Metz Handball)

Le tirage au sort n'aura lieu que ce mardi, pour les Messines qui retrouveront Rostov, Kristiansand et Györ. 

C'est super, on y est enfin ! C'est très très dur de ce qualifier pour un final four. Maintenant j'ai dis aux filles qu'il y avait trois belles équipes, plus nous. On verra bien mais on a aucune appréhension sur le tirage, on espère personne et on a peur de personne (Emmanuel Mayonnade, entraîneur de Metz Handball)

Longtemps après le coup de sifflet final, les joueuses ont célébré l'exploit avec leurs supporters et leurs proches venu les encourager.

On savoure pleinement. Je suis hyper émue parce que c'est beaucoup de travail, de sacrifices. On va essayer de profiter de ce qu'on vit. C'est incroyable, je ne sais pas si je réalise encore... (Marion Maubon, ailière de Metz Handball) 

De nombreuses personnalité du monde sportif ou politiques avaient pris place dans les tribunes. C'est la Ministre des sports Roxana Maracineanu qui a d'ailleurs donné le coup d'envoi. Présent également, Jacky Bettenfeld, le vice-président de la Fédération française de handball qui se prenait même à rêver. "Je pense qu'elles peuvent être championnes d'Europe."