Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Metz Handball se qualifie pour la finale du championnat de France

-
Par , , France Bleu Lorraine Nord

Elles l'ont fait ! Les handballeuses messines verront bien la finale du championnat de France. Elles se sont imposées, ce samedi, 28-20 face à Nice. Elles seront opposées à Fleury en finale. Tout est encore possible pour décrocher le 20ème titre de championnes de leur histoire.

Les handballeuses messines, ici Xenia Smits, ont réussi à vaincre Nice.
Les handballeuses messines, ici Xenia Smits, ont réussi à vaincre Nice. © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Metz, France

Elles se sont reprises quand il le fallait. Les handballeuses messines, après deux matches sans victoire, ont finalement réussi à s'imposer, ce samedi, 28-20 face à Nice. Une victoire synonyme de qualification pour la finale du championnat.

Metz rentre bien dans le match et parvient assez vite à trouver le chemin du but. Après quelques minutes, les Dragonnes mènent de deux buts. Une avance de courte durée, car les Niçoises, après s'être rodées, réussissent à imposer leur habituel faux rythme à la partie. Et ce n'est que grâce à une très bonne Laura Glauser que les Messines parviennent à tenir le score de parité 3-3 après 10 minutes. Petit à petit, les coéquipières de Nina Kanto se réveillent, et inscrivent même trois buts d'affilée, obligeant Sébastien Gardillou, le coach azuréen, à poser un temps mort (7-5, 15ème minute).

Le sursaut niçois est de courte durée après cette pause. Metz maintient la pression, devant des Arènes combles, et creuse encore l'écart, porté notamment par une Xenia Smits des grands soirs. C'est d'ailleurs l'arrière allemande qui permet aux Dragonnes d'avoir quatre buts d'avance (10-6) à la 19ème minute. Malgré quelques fulgurances, les Niçoises payent leur manque de précision offensive et leur indiscipline. À la pause, l'écart n'a pas changé (15-11).

En finale face à Fleury

De retour des vestiaires, les Messines maintiennent la pression en défense. Après cinq minutes en deuxième période, les Azuréennes n'ont toujours pas inscrit le moindre but. Lentement mais sûrement, les jaunes et bleues creusent l'écart (17-11, 37è). Mais un jet de 7 mètres d'Abdelmalek à la 40ème permet à la machine niçoise de se relancer. Pas suffisamment tout de même pour réduire l'écart (21-16, 47ème).

La fin de partie est sur la même tonalité. Grâce à ses bonnes arrières et malgré ses faiblesses en attaque placée, Metz continue sa course en tête et continue de creuser l'écart (25-18, 55è). Le public messin exulte, les joueuses ont le sourire sur le banc. Nice plante ses dernières banderilles, mais ne parvient pas à revenir dans la partie. Score final : 28-20.

Les Dragonnes affronteront donc Fleury Loiret en finale les 14 et 28 mai prochains (les dates peuvent encore être modifiées). Reste d'ici là à améliorer ce qui peut l'être - on pense à l'efficacité offensive, notamment en attaque placée - et à confirmer ce qui est déjà fort - la pression défensive. Ce qui est sûr, c'est que les Dragonnes joueront quoi qu'il arrive le match retour à domicile. Et surtout, elles ont encore toutes les cartes en main pour décrocher le 20è titre de championnes de France de leur histoire.

"C'est du bonheur et ça remotive"

Pour les Dragonnes, la joie est bien sûr immense, à l'image de Camille Aoustin, ailière gauche : "Ce soir il n'y avait pas photo ! On avait à cœur de faire un gros match. On voulait du combat et ce soir on a livré un véritable combat. A l'aller, le match nul a sonné comme une défaite pour nous. On savait qu'en étant hargneuses en défense, on allait gagner. Alors ce soir c'est du bonheur, car cela faisait un moment qu'on doutait. On va savourer cette victoire qui fait du bien, et vite se projeter dans la finale."

Camille Aoustin, joueuse du Metz handball.

"Tous les ballons compteront, j'ai confiance en nous"

Pour l'entraineur du Metz handball, Emmanuel Mayonnade, cette qualification en finale du championnat de France est un grand ouf de soulagement. "Ce soir on a réussi à se libérer, on a bien défendu et on a marqué 45% de nos buts sur grands espaces. On s'est appliqué" explique le coach.

Emmanuel Mayonnade, entraineur du Metz handball.

Et Emmanuel Mayonnade pense déjà aux deux matchs de finale qui attendent ses joueuses : "Il faudra limiter la casse au match aller. Tous les ballons compteront alors il ne faudra rien négliger sur ces 120 minutes à négocier. J'ai confiance en nous. On a pris une petite claque contre Fleury en demi-finale de la Coupe de la Ligue. J'espère qu'on aura appris de ses erreurs-là et qu'on fera un match de qualité."

Choix de la station

France Bleu