Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Metz handball : la saison 2020-2021 des Dragonnes

Metz Handball retrouve le terrain à Dijon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les Dragonnes se déplacent à Dijon ce mercredi en championnat, au cœur d'un automne semé d'incertitudes.

Manu Mayonnade, l'entraineur de Metz Handball
Manu Mayonnade, l'entraineur de Metz Handball © Maxppp - NICOLAS GOISQUE

Jouera ? Jouera pas ? Sauf catastrophe de dernière minute, Metz Handball devrait bien affronter Dijon ce mercredi (18h) en Bourgogne pour le compte de la 9e journée de Ligue Butagaz. Un exercice que les Dragonnes survolent en étant invaincue. Mais avec un classement largement faussé par les nombreux reports liés à l'épidémie de coronavirus. Sur ce point, Metz n'est pas l'équipe la plus mal lotie, avec 7 rencontres disputées depuis le lancement de la saison, quand Besançon ou Plan-de-Cuques n'en ont que 4 au compteur... 

Gestion perturbée

Une situation qui complique forcément la gestion de l'entraineur messin Manu Mayonnade. "Il faut faire preuve d'une énorme flexibilité" admet l'entraineur messin pour qui il est difficile d'anticiper les charges de travail quand les reports tombent à la dernière minute : "C'est assez couteux en énergie."

Et assez frustrant pour le technicien messin qui rappelle que "sur les 4 matchs à rattraper (Plan-de-Cuques en championnat et Kristiansand en Ligue des Champions), aucun n'est de notre responsabilité. A chaque fois nous étions aptes à jouer. On a eu une gestion de la problématique Covid assez performante." En effet, seule une joueuse de l'effectif a été testée positive durant la phase de préparation. Pour autant, Manu Mayonnade reste humble : "On a aussi la certitude que cela peut nous tomber dessus assez rapidement."

Des filles concernées 

L'entraineur peut quand même se féliciter de l'investissement de ses troupes, pas démobilisées par ces circonstances exceptionnelles. "On s'entraine plutôt bien. Le président est venu nous voir la semaine dernière, il a pu se rendre compte de l'engagement de l'équipe. Les filles restent relativement concernées et concentrées." Il faut dire aussi que la plupart ont aussi l'échéance du championnat d'Europe 2020 dont a appris mardi que la Norvège renonçait à sa co-organisation avec le Danemark. Ce dernier reste pour le moment déterminé à accueillir seul la compétition prévue entre les 3 et 20 décembre prochain. Le Danemark où les Dragonnes sont aussi attendue le week-end prochain pour y rencontrer Esbjerg en C1. Sauf nouvelle catastrophe... 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess