Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de Metz Handball

Metz Handball s'arrête en demi-finale de Ligue des Champions

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La frustration est présente dans les rangs de Metz Handball ce samedi soir. Les Dragonnes se sont inclinées contre les Russes de Rostov en demi-finale de Ligue des Champions. Une défaite d'à peine deux buts qui envoie les Messines en petite finale, ce dimanche à 15h15.

Les Messines termineront ce dimanche avec la petite finale contre Kristiansand.
Les Messines termineront ce dimanche avec la petite finale contre Kristiansand. © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Metz, France

Le contingent messin se faisait entendre ce samedi soir dans les gradins de la Papp Laszlo Arena de Budapest. Mais devant ces 450 supporters qui avaient fait le déplacement, Metz Handball n'a pas su aller chercher la qualification en finale de Ligue des Champions. C'est Rostov qui en prend le chemin après sa courte victoire de deux buts (27-25) contre les Dragonnes. 

L'entame fait mal

Si Metz Handball peut nourrir de sérieux regrets après cette élimination, c'est que les ambitions de victoire ont sérieusement pris un coup dans l'aile en première période. Les Messines sont méconnaissables, Rostov est impeccable et l'écart se creuse rapidement. Mais les Russes se payent le luxe d'un ultime coup d'accélérateur juste avant la pause, et c'est avec un débours de sept buts que les Dragonnes rentrent aux vestiaires. 

Une meilleure copie ensuite

Mais le discours de Manu Mayonnade paye à la mi-temps. Immédiatement, Metz Handball revient avec de bien meilleures ambitions. Les supporters retrouvent cette machine qui s'est fait remarquée tant de fois cette saison. L'écart se réduit petit à petit et Grâce Zaadi ramène les siennes à portée de fusil (17-15, 39ème minute). Mais à l'expérience, Rostov ne va pas paniquer et la différence oscille entre deux et quatre unités d'écart jusqu'à la fin de la partie. Metz Handball y aura cru, malgré une entame catastrophique, mais échoue à rien d'une finale de Ligue des Champions.

De la frustration

Une défaite frustrante mais il ne faut pas oublier que les Dragonnes atteignaient ce stade de la compétition pour la première fois de leur histoire, et de celle du handball féminin tricolore. La seconde période sauve l'honneur et le spectre de la terrible élimination en quart de finale l'an dernier à Bucarest a finalement été écarté. La compétition n'est pas finie encore pour les Messines qui ont encore une petite finale à aller chercher, ce dimanche contre les Norvégiennes de Kristiansand, lourdement défaite par les ultra-favorites de Gyor. Coup d'envoi à 15h15 et prise d'antenne à 15h sur France Bleu Lorraine.

Le coach Manu Mayonnade se montre déçu de la prestation de ses joueuses en première période. "Notre première mi-temps était indigne. Je ne sais pas pourquoi. On s'est fait avoir sur des situations en défense qu'on pensait maîtriser. On a un peu perdu notre tête." Il donne toutefois rendez-vous aux fans l'an prochain au même endroit, pour un nouveau Final Four de Ligue des Champions.