Basket – Handball – Volley

Mondial de hand : Nantes prend des accents norvégiens

Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan lundi 16 janvier 2017 à 18:24

Des supporters nantais devant le GIgg's Irish pub place Saint-Pierre face à la Cathédrale de Nantes.
Des supporters nantais devant le GIgg's Irish pub place Saint-Pierre face à la Cathédrale de Nantes. © Radio France - Pascale Boucherie

Au mondial de handball à Nantes, les supporters étrangers les plus nombreux sont les Norvégiens. Quelques 450 par matches sur les sept jours de compétition entre le 12 et le 19 janvier. Quand ils ne sont pas dans les tribunes du Hall XXL de la Beaujoire, ils font du tourisme ou sont au pub !

En norvégien victoire se dit "seier" et défaite s'écrit "nederlag". Mieux vaut l'écrire que l'énoncer à haute voix, car au petit jeu de la prononciation, il n'est pas sûr qu'un Français réussisse à se faire comprendre par un Norvégien.

En quatre jours de compétition, l'équipe de Norvège cumule deux victoires (22-20 face à la Pologne, 28-24 face à la Russie) et une défaite (31-28 face à la France). Les Norvégiens perdent face aux Bleus de trois petits points. Pas rancuniers pour deux sous, quand on leur demande qui est leur joueur préféré ils répondent "Nikola Karabatic", la star des Experts.

Casque de viking rouge blanc bleu vissé sur la tête, le supporter norvégien a installé son QG au Gigg's, le pub irlandais de la place Saint-Pierre situé face à la Cathédrale.

Ils sont d'abord venus à cinq-six, ça leur a plu, ils sont revenus à 150. C'était totalement inattendu- Victor, serveur au Gigg's

Et d'ajouter que les Norvégiens sont des supporters "très corrects, très sympas". Au pub il se sentent comme chez eux, "ils sont venus avec un chanteur et un musicien, ils ont fait vibrer le pub".

Quand il n'est pas dans les tribunes du hall XXL de la Beaujoire ni au pub, le supporter norvégien fait le touriste dans Nantes.

On visite la ville, le Château, on fait du shopping et on mange de bons plats - Katrine, étudiante norvégienne installée à Lyon, venue sur Nantes pour supporter la Norvège

Katrine et sa mère dans le salon de l'hôtel La Pérouse où elles sont descendues. Elle ne se sépare pas du t-shirt de son frère Tormod, membre de l'équipe jeune de Norvège. - Radio France
Katrine et sa mère dans le salon de l'hôtel La Pérouse où elles sont descendues. Elle ne se sépare pas du t-shirt de son frère Tormod, membre de l'équipe jeune de Norvège. © Radio France - Pascale Boucherie

Panier moyen du séjour par personne : entre 150 et 200 euros /jour.Vol, train, tickets pour les matches, hôtels, repas. Le supporter norvégien ne lésine pas sur les dépenses.

En Norvège la vie est environ 30% plus chère qu'en France, c'est pas si élevé que ça contrairement à ce que les Français pensent - Anita

La Norvège affronte le Brésil ce mardi à 14h.

Les Norvégiens ont transformé son pub en QG, pour Victor c'était totalement inattendu.

Reportage aux côtés de supporters norvégiens à Nantes.