Basket – Handball – Volley DOSSIER : Mondial 2017 de handball

Mondial de handball : déjà qualifiée, la France vise la première place du groupe face à la Russie

Par Germain Arrigoni, France Bleu Paris, France Bleu Loire Océan et France Bleu mardi 17 janvier 2017 à 10:12

Nikola Karabatic et Cédric Sorhaindo
Nikola Karabatic et Cédric Sorhaindo © AFP - LOIC VENANCE

Les Bleus sont officiellement qualifiés pour les huitièmes de finale du Mondial 2017 de handball grâce à la victoire de la Russie face à la Pologne lundi. L'équipe de France doit battre ces mêmes Russes pour s'assurer de terminer à la première place du groupe ce mardi soir à Nantes (20h45).

C'était quasiment fait, c'est désormais officiel. Deux journées avant la fin du tour préliminaire, les Bleus comptent six points et ne peuvent plus être rejoints ni par la Pologne (0) ni le Japon (0) qui ont perdu leurs trois premiers matches dans le groupe A. Les quatre premières équipes - sur six - accèdent au prochain tour.

Les Polonais ne devaient pas gagner pour permettre à la France d'être qualifiée dès ce lundi. En s'inclinant face à la Russie (24-20), ils ont même perdu tout espoir d'aller plus loin dans la compétition, eux qui avaient terminé troisièmes de la précédente édition au Qatar en 2015 et à la quatrième place des Jeux de Rio.

Objectif première place

Les Russes retrouvent les Français ce mardi (20h45). L'enjeu pour la France sera de s'imposer pour s'assurer de terminer à la première place du groupe, avant même de disputer son dernier match de poule contre la Pologne jeudi (17h45).

Finir premier permettrait aux champions du monde en titre de bénéficier d'un parcours plus dégagé vers les demi-finales. Cela leur permettrait d'affronter le quatrième du groupe B (Islande, Macédoine ou Tunisie?) et d'éviter très certainement la Slovénie lors des huitièmes de finale. Pour les quarts, ce serait le troisième du groupe C ou le deuxième de la poule D, donc potentiellement la Hongrie, le Bélarus ou la Suède.

Avec une deuxième place, les Bleus pourraient en revanche recroiser la route du Danemark, qui les a dépossédés de leur titre olympique en finale à Rio en août, dès les quarts de finale.

  - Visactu
© Visactu -


Dika Mem remplace Luka Karabatic

Pour pallier l'absence de Luka Karabatic - touché à la cheville face au Japon -, le staff tricolore a fait appel au jeune arrière de Barcelone Dika Mem. Le jeune joueur de 19 ans a fait la préparation avec l'équipe de France et est donc prêt. Didier Dinart et Guillaume Gilles ont préféré appelé un arrière plutôt qu'un autre pivot. Objectif : conserver l'équilibre défensif et c'est Adrien Di Panda qui glisse au poste de défenseur à la place du Parisien.

Notre dossier Mondial 2017 de handball

  - Visactu
© Visactu -