Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des légendes du MSB présentes pour baptiser la salle "Baltzer" et inaugurer les nouvelles lumières

-
Par , France Bleu Maine

Le Mans Sarthe Basket va baptiser sa salle du nom de Christian Baltzer pour son premier match de Jeep Elite à domicile, samedi 28 septembre. D'autres légendes du club seront réunies pour inaugurer les nouvelles lumières.

Les légendes du club manceau se réunissent pour le baptême de la salle. De gauche à droite : Loyd King, Jean-Pierre Goisbault, Christian Baltzer, Art Kenney et Michel Audureau.
Les légendes du club manceau se réunissent pour le baptême de la salle. De gauche à droite : Loyd King, Jean-Pierre Goisbault, Christian Baltzer, Art Kenney et Michel Audureau. © Radio France - Clémentine Sabrié

Le MSB va baptiser sa salle en grande pompe, ce samedi. Des nouvelles lumières, des légendes du club et le premier match à domicile en Jeep Elite contre Châlons-Reims. Le Mans Sarthe Basket rend hommage à Christian Baltzer en donnant son nom à la salle d'Antarès. L'ancien basketteur, de 83 ans, a été membre du Sporting Club Moderne (ancien nom du MSB) de 1961 à 1972. Puis, il a été entraîneur de l'équipe près de 10 ans, avant de devenir président de 1977 à 1979 et de 2000 à 2003.

Christian Baltzer veut partager cet honneur

Lors d'une conférence de presse, ce vendredi, quatre anciens joueurs du club sont réunis autour de Christian Baltzer : Art Kenney, Loyd King, Jean-Pierre Goisbault et Michel Audureau. Les deux premiers sont états-uniens. Tous ont joué pour le Sporting Club Moderne dans les années 1960 ou 1970. Ils se connaissent, ils sont complices. Installés sur l'estrade, face à la presse, ils se tapent sur les genoux, se touchent l'épaule, le coude, ils rigolent. Christian Baltzer a, notamment, entraîné Art Kenney. "C'était mon ange gardien", se rappelle le New-yorkais. "Il s'est sacrifié pour faire grandir l'équipe." L'ancien basketteur a appelé sa fille Kristen en hommage à Christian Baltzer.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Donner son nom à la salle du MSB, "c'est un grand honneur", pour Christian Baltzer. "Je voudrais le partager avec..." L'ancien basketteur s'interrompt. Ses yeux se remplissent de larmes. Pour le soutenir, ses camarades lui donnent la main ou lui agrippent le bras. Tous sont très émus. Christian Baltzer reprend : "Je voudrais le partager avec tous les joueurs et les joueuses du club."

Je n'ai aucun mérite. C'est ma passion du basket qui m'a amené là. C'est grâce à Monsieur Gasnal. Je lui dois tout.

C'est le fondateur du club manceau, Bernard Gasnal, qui a fait venir Christian Baltzer ici. Il jouait à Mulhouse avant, dans sa région d'origine. Avec son aide, le joueur alsacien a pu trouver un travail aux Comptoirs Modernes, en arrivant au Mans, et subvenir aux besoins de sa famille, tout en jouant au basket-ball. Si les cinq légendes du club ont les yeux rougis, c'est parce que le fondateur du club est décédé en 2014. Il allait avoir 101 ans.

Des nouvelles lumières pour une meilleure mise en scène

Le baptême de la salle coïncide avec l'inauguration du nouveau système de lumières du terrain et des gradins. C'est "un éclairage à LED qui offre une toute nouvelle intensité aux normes du basket français actuel", explique Eric Magnetto, directeur marketing et communication du MSB. Le but : "améliorer l'aspect scénique, puisque l'éclairage s'allume et s'éteint instantanément, qu'il y a de la couleur et des effets lumineux et que l'on a installé des poursuites".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces nouvelles installations mettront en valeur les différentes animations : lancers de tee-shirts, danseurs et cheerleaders. Elles prendront tout leur sens lors de la présentation des joueurs à chaque début de match. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess