Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket - Handball - Volley

Handball : "on pouvait gagner" selon Nicolas Tournat, après la défaite du HBC Nantes en Ligue des Champions

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les handballeurs du HBC Nantes ont subi leur première défaite de la saison (27/23) ce samedi après-midi face au Vardar Skopje, en Ligue des Champions. Mais les Nantais ont donné du fil à retordre au tenant du titre, dans sa salle. Certains joueurs avaient même des regrets à la fin de la rencontre.

Nicolas Tournat, le pivot nantais, tente de marquer sous les yeux de Abutovic et Kristopans (Vardar)
Nicolas Tournat, le pivot nantais, tente de marquer sous les yeux de Abutovic et Kristopans (Vardar) © Maxppp - GEORGI LICOVSKI

Nantes, France

C'était "mission très compliquée" avait expliqué Thierry Anti, l'entraîneur du HBC Nantes avant la rencontre. Au final, son équipe a certes perdu ce match comptant pour la deuxième journée de la poule A de la Ligue des Champions de handball, mais elle n'a pas à rougir de cette première défaite de la saison, 27 à 23 (14-10 à la mi-temps). Seule ombre au tableau : la sortie prématurée du capitaine nantais Rock Feliho en début de deuxième mi-temps, touché au genou droit (pas d'informations supplémentaires à cette heure).

Un problème de mental, selon le Nantais David Balaguer

Le H a même eu une possession de balle à 5 minutes de la fin, en étant mené de "seulement" deux buts, mais "on a manqué de lucidité et d'efficacité dans les moments-clés", estime Thierry Anti, "à cause d'une certaine excitation et d'un peu de nervosité". L'ailier espagnol du H, David Balaguer, admet que "des fois, il faut qu'on soit un peu plus fort au mental. Surtout qu'on avait en face l'un des meilleurs gardiens du monde qui a enchaîné les parades."

Arpad Sterbik (ici en 2015) a, une nouvelle fois, brillé dans les buts du Vardar Skopje - Maxppp
Arpad Sterbik (ici en 2015) a, une nouvelle fois, brillé dans les buts du Vardar Skopje © Maxppp - GEORGI LICOVSKI

En effet, Arpad Sterbik, le gardien du Vardar Skopje, au palmarès impressionnant, a écœuré ses adversaires, arrêtant notamment deux jets de sept mètres sur trois. Son alter ego nantais, Cyril Dumoulin, ne peut que reconnaître que Sterbik "a tenu sa cage de manière quasi parfaite. Il a poussé certains tireurs de notre équipe à prendre des risques qu'ils n'ont pas l'habitude de prendre et, du coup, à rater."

La rencontre s'est, de plus, déroulée dans une ambiance "survoltée", avec un public très fervent, dans l'arena Jane Sandanski de Skopje (Macédoine). Le jeune nantais Dragan Pechmalbec, 21 ans, après le match, évoquait "ces supporters torses nus avec leurs écharpes, qui parfois, ne regardent même pas le match et chantent tout le temps pour pousser leur équipe" même s'il a réussi à "se mettre dans sa bulle, une fois sur le terrain".

On a rien à leur envier" - Nicolas Tournat

Malgré ces éléments, le pivot du HBC Nantes, Nicolas Tournat, ne cachait pas sa déception. Pour lui, "le score final n'est pas vraiment juste. Je pense qu'on pouvait gagner. On a rien à leur envier. C'est juste qu'on manque trop de ballons". Et Tournat affirme qu'ils "ont eu peur en face" et avoir "vu dans leurs yeux qu'on était là. On était vraiment vraiment pas loin !". Quelques minutes plus tard, le coach Thierry Anti se voulait philosophe : "ce genre de match va aider les joueurs à progresser encore, je veux qu'on s'en serve pour mieux gérer (...) les prochains matchs". Pour le HBC Nantes, cela commence dès mercredi prochain, à domicile, face aux redoutables Allemands de Rhein Neckar, lors de la troisième journée de cette Ligue des Champions.

Thierry Anti, juste après la défaite de son équipe face au Vardar Skopje, samedi soir

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu