Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Un dernier hommage à Frédéric Forte en Normandie

mardi 9 janvier 2018 à 10:56 - Mis à jour le mardi 9 janvier 2018 à 11:09 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Limousin

Salué par les supporters et le club de Limoges CSP dans un dernier vibrant hommage à Beaublanc, le corps de Frédéric Forte a été rapatrié dans sa région natale pour y être inhumé dans l'intimité ce mardi. Le Caen Basket Calvados, son club formateur, lui rendra à son tour un dernier hommage vendredi.

Frédéric Forte n'avait jamais coupé le cordon avec le CBC,  son club formateur
Frédéric Forte n'avait jamais coupé le cordon avec le CBC, son club formateur © Maxppp - Thomas Jouannaud

Caen, France

La mort de Frédéric Forte, président du Limoges CSP, le 31 décembre dernier, a marqué au Caen basket Calvados, le CBC. En effet, Frédéric Forte a fait ses premiers pas sur un parquet dans le club de sa ville natale et il y a débuté sa carrière professionnelle à 16 ans. Ce mardi, ses obsèques se dérouleront à Caen dans la plus stricte intimité.

"Pour ne rien vous cacher, il y a eu un vrai traumatisme au CBC liée à l'annonce de sa mort, explique Franck Danet, le président du club normand. On en a parlé beaucoup. On a reçu aussi beaucoup de témoignages, même sur le site. Les anciens du club ont beaucoup communiqué sur les réseaux sociaux du club pour nous faire part de leur tristesse. Tout le monde du basket bas-normand à plus ou moins haut niveau a eu l'occasion de cotoyer Frédéric Forte, de s'apercevoir de la qualité du basketteur et aussi de l'homme."

Pour ne rien vous cacher, il y a eu un vrai traumatisme au CBC liée à l'annonce de sa mort.

Franck Danet avait joué en sélection jeunes avec son frère, Ange Forte. Il se souvient d'un Frédéric Forte en poussin déjà très impressionnant. Sentiment conforté dès son apparition à 16 ans avec les pros du CBC, poursuit Cédric Fleury, qui était à l'époque en 1986 son équipier et aujourd'hui directeur sportif du club.

Il avait tout pour devenir grand et c'est ce qu'il a fait. Il a eu une carrière exceptionnelle 

"Très très vite on a compris que ce serait un grand joueur. Il était d'une précocité incroyable. vue son jeune âge, il comprenait tout très très vite, explique un Eric Fleury encore très ému par la disparition de son ami. Il ne commettait pas d'erreurs. Il avait tout pour devenir grand et c'est ce qu'il a fait. Il a eu une carrière exceptionnelle (Trois titres de champions de France, deux coupes de France et la fameuse Coupe d'Europe acquise en 1993)."

Il a toujours gardé un contact attentif avec le club normand malgré son départ après deux années chez les pros. Deux jours avant sa mort, il discutait encore du CBC avec son président. Il n'était pas avare non plus de bons conseils afin d'aider le Caen Basket Calvados notamment cet été au moment du retour du Caen Basket Calvados en Pro B.

Fred répondait toujours. Il était toujours là pour nous conseiller parce que c'était Caen. Il avait suffisamment de boulot avec Limoges.

"Oui parce que la logistique et le cahier des charges de la Pro B ne sont pas les mêmes. A chaque fois qu'on avait des petites questions ou des incertitudes, on appelait Fred, se souvient Eric Fleury. Et Fred répondait toujours, il était toujours disponible et nous disait ce que l'on pouvait faire et ce qui n'était pas obligatoire. Il était toujours là pour nous conseiller parce que c'était Caen. Il avait suffisamment de boulot avec Limoges."

Vendredi soir, lors du match CBC-Nantes, le Palais des Sports de Caen lui rendra un dernier hommage par une salve d'applaudissement et quelques mots. Le petit film vidéo réalisé par la Ligue sur Frédéric Forte en revanche ne sera sans doute pas diffusé. La vétuste salle caennaise ne possède pas de grand écran.