Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Oui, le Sluc Nancy Basket peut se qualifier pour la prochaine phase de l'Eurocup

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Nancy, France

Considéré comme éliminé de la compétition il y a quelques semaines, le Sluc peut finalement se qualifier ce mercredi soir pour la deuxième phase de l'Eurocup. Il faudra battre Ulm et compter sur une défaite de Charleroi.

Andy Panko et Nancy peuvent se qualifier en Last 32 d'Eurocup
Andy Panko et Nancy peuvent se qualifier en Last 32 d'Eurocup © Maxppp

Il n'y avait pas grand monde pour parier sur une qualification du Sluc Nancy Basket pour la deuxième phase de l'Eurocup il y a quelques semaines. Pourtant, ce mardi soir, les joueurs d'Alain Weisz peuvent encore décrocher leur billet pour le Last 32 en accrochant la quatrième place de leur groupe.

Gagner contre Ulm et espérer une défaite de Charleroi

Grâce à leur victoire à Charleroi lors de la 9e journée, les Nancéiens sont revenus à une victoire des Belges et d'ULM. Conséquence : en cas de succès à Gentilly face aux Allemands et de défaite de Charleroi à Valence ce mercredi, chez le leader du groupe, le Sluc serait qualifié pour la prochaine phase. Charleroi, Ulm et Nancy se retrouveraient à égalité avec trois victoires et à ce petit jeu, c'est l'équipe qui obtiendrait le plus de victoires dans ce mini-championnat qui passerait, à savoir Nancy avec deux succès contre les Belges et un face aux Allemands.

6 matchs supplémentaires ?

Reste à savoir si cette qualification est souhaitable : elle obligerait le Sluc Nancy Basket à jouer six matchs de plus sur les mois de janvier et février. Alain Weisz et ses joueurs poursuivraient sur le rythme de deux matchs par semaine, très exigeant physiquement. On sait déjà que Nancy se retrouverait dans la poule de Saint-Petersbourg avec à la clé un déplacement coûteux et éprouvant : plus de 4.000 kilomètres aller-retour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess