Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket - Handball - Volley

Patrice Canayer réagit à la campagne des joueurs de handball contre les cadences infernales

-
Par , , France Bleu Hérault, France Bleu

L'entraîneur du Montpellier Handball est longuement revenu sur la campagne #DontPlayThePlayers lancée par de nombreux joueurs pour dénoncer les cadences infernales notamment au niveau international. "On ne peut pas gagner plus sans jouer plus" selon Patrice Canayer.

Patrice Canayer le manager du Montpellier Handball © Patricia Sports -
Patrice Canayer le manager du Montpellier Handball © Patricia Sports -

Sans langue de bois, Patrice Canayer a pris le temps de décortiquer la campagne #DontPlayThePlayers (Ne jouez pas avec les joueurs). Plus tôt dans la semaine, de nombreux joueurs de handball ont vivement critiqué, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, les cadences infernales imposées aux handballeurs surtout aux internationaux pendant les championnats d’Europe ou du monde. "Je comprends les joueurs mais je n’aime pas les prises de position sans discernement" a expliqué l'entraîneur du Montpellier Handball.

"80% des joueurs ne jouent pas assez"

Patrice Canayer a démarré tambour battant : "C'est quoi le professionnalisme ? Les joueurs ont du mal à l'entendre. Quand tu es professionnel, tu fais du sport pour faire plaisir aux gens qui ont payé pour assister aux matchs. Donc tu fais un métier de spectacle, ce n'est pas plus compliqué que ça." 

La part de joueurs qui jouent trop est infime aujourd'hui estime le manager du Montpellier Handball. "Les joueurs ne sont pas payés pour s'entraîner. Aujourd'hui il y a un problème sur 20% des handballeurs qui jouent trop. Je ne ferai qu'une remarque. Un chanteur lorsqu'il ne veut pas chanter beaucoup il fait moins de concerts. Donc c'est pareil pour les joueurs. C'est leur choix de jouer le championnat et la Ligue des champions par exemple" précise-t-il.

Le risque physique

La campagne #DontPlayThePlayers pointe du doigt le risque physique pour les joueurs avec ces calendriers surchargés. "Mais ce risque est inclus dans le contrat" détaille Patrice Canayer. "Demandez au maçon si son travail n'est pas usant, vous croyez que les burn-out sont liés au sport professionnel ? Il faut regarder tout ça avec un peu de distance" ajoute-t-il.

"Si tu ne veux pas jouer en équipe nationale, personne ne te forces"

"On m'a souvent proposé d'entraîner une sélection nationale en plus de Montpellier. Mais j'ai refusé parce que pendant les trêves internationales j'ai besoin de décompresser" souligne Patrice Canayer.

Quelles solutions ?

Conscient du problème de calendrier dans le monde du handball, Patrice Canayer estime qu'il y a une réelle réflexion à mener dans une dimension globale de ce sport. "Il faut voir l'aspect économique. On ne peut pas gagner plus sans jouer plus, c'est impossible. J'ai par exemple proposé à la Fédération européenne une idée sur la gestion des déplacements. Pourquoi ne pas chercher à mutualiser les déplacements en Ligue des champions et négocier avec des compagnies pour qu'ils puissent se faire en avions privés" propose le manager du Montpellier Handball.

"Je me battrai plus pour les moyens de déplacement que le nombre de match" 

Pour étayer ses propos, Patrice Canayer n'hésite pas à dévoiler une discussion avec ses joueurs : "J'ai expliqué au groupe que s'ils voulaient faire faire les déplacements en avions privés c'est 250.000 euros. Donc vous me regardez tous et il y en a un qui n'a pas de contrat l'an prochain ou alors on baisse de 15 à 20% tous les contrats. Lequel est volontaire ?"

Critiques contre la fédération

Le manager du Montpellier Handball s'est montré aussi très critique contre les instances françaises du handball. "Qui a signé la Golden League si ce n'est la Fédération Française pour faire des séquences de trois matchs par semaine. Qu'on arrête de nous prendre pour des jambons. Moi j'ai connu une époque où les rassemblements de l'équipe de France étaient entièrement consacrés à la récupération, aux entraînement mais sans match." a dénoncé Patrice Canayer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu