Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley
Dossier : La saison 2019 - 2020 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

DIRECT et PHOTOS - Coupe d'Europe : l'ESBF prête à relever son défi de taille chez les Danoises d'Odense

-
Par , France Bleu Besançon

C'est une des meilleures équipes européennes que défie l'ESBF au Danemark ce dimanche (15h en direct sur France Bleu) au 3e tour aller de la Coupe EHF. Mais face à l'armada internationale d'Odense, pas question de juste tenter de limiter la casse pour les handballeuses - décomplexées - de Besançon.

La photo "grandeur nature" de l'effectif des handalleuses danoises d'Odense sur un des murs de leur Idraetshal
La photo "grandeur nature" de l'effectif des handalleuses danoises d'Odense sur un des murs de leur Idraetshal © Radio France - Julien Laurent

Besançon, France

  • Suivre le DIRECT du match à partir de 15h, en cliquant ICI > 

De l'orange partout à l'Odense Idraetshal (littéralement "salle des sports" en danois), l'antre de l'Odense Handbold.

Le bus officiel des Danoises de l'Odense Handbold devant leur Odense Idraetshal - Radio France
Le bus officiel des Danoises de l'Odense Handbold devant leur Odense Idraetshal © Radio France - Julien Laurent

La couleur du club de handball féminin, basé sur la 3e plus grande île du Danemark, saute aux yeux dès le grand hall d'accueil : sur l'écran géant et les murs avec des photos - taille XXL - des stars locales !

Le hall d'entrée de l'Odense Idraetshal au Danemark le 9 novembre 2019 - Radio France
Le hall d'entrée de l'Odense Idraetshal au Danemark le 9 novembre 2019 © Radio France - Julien Laurent
L'entrée du couloir des vestiaires à l'Odense Idraetshal au Danemark - Radio France
L'entrée du couloir des vestiaires à l'Odense Idraetshal au Danemark © Radio France - Julien Laurent

Egalement dans les couloirs qui desservent les vestiaires. Sur les murs et mêmes les charpentes du bâtiment : la photo de l'effectif "grandeur nature", le blason du club orné d'une tête de renard - orange/roux, évidemment - ou encore les joueuses immortalisées en action !

Dans le couloir des vestiaires de l'Odense Idraetshal au Danemark - Radio France
Dans le couloir des vestiaires de l'Odense Idraetshal au Danemark © Radio France - Julien Laurent

La meilleure joueuse du monde ou encore la moitié de l'équipe du Danemark défendent les couleurs d'Odense

Ça tranche, c'est clair, avec le petit panneau provisoirement accroché sur la porte du vestiaire dédié à l'ESBF pour ce match aller du 3e tour de la Coupe EHF, ce dimanche après-midi (15h, en direct sur France Bleu Besançon), qui se disputera sur le parquet de la moderne Idraetshal bordé de 4 tribunes où peuvent s'installer 2.236 spectateurs sur des sièges... orange, bien sûr !

La porte du vestiaire de l'ESBF à l'Odense Idraetshal au Danemark en novembre 2019 - Radio France
La porte du vestiaire de l'ESBF à l'Odense Idraetshal au Danemark en novembre 2019 © Radio France - Julien Laurent
La salle de match à l'Odense Idraetshal au Danemark (1/2) - Radio France
La salle de match à l'Odense Idraetshal au Danemark (1/2) © Radio France - Julien Laurent
La salle de match à l'Odense Idraetshal au Danemark (2/2) - Radio France
La salle de match à l'Odense Idraetshal au Danemark (2/2) © Radio France - Julien Laurent

Mais c'est dans la salle annexe que les handballeuses bisontines ont effectué leur entraînement de veille de match ce samedi un peu avant midi. Parce que la troupe de Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce est arrivée sur place, au Danemark, dès ce vendredi soir, via l'aéroport de Copenhague où le tourniquet à bagages était... bloqué, momentanément.

Le tourniquet à bagages de l'aéroport de Copenhague (Danemark) était... bloqué le 8 novembre 2019 lors de l'arrivée en soirée des handballeuses de l'ESBF - Radio France
Le tourniquet à bagages de l'aéroport de Copenhague (Danemark) était... bloqué le 8 novembre 2019 lors de l'arrivée en soirée des handballeuses de l'ESBF © Radio France - Julien Laurent

Histoire de préparer au mieux ce défi de taille qui l'attend face à l'armada de joueuses internationales du "nouveau riche" qu'est l'Odense Handbold, créé seulement en 2009 !

L'ESBF ne veut pas être une victime expiatoire chez les "effrayantes" Danoises

Oui, "l'ogre danois" part largement favori avant ce 3e tour - aller et devrait croquer les petites Franc-Comtoises a priori. Actuellement 2e de son très relevé championnat national féminin (10 victoires, dont 7 consécutives, pour 2 défaites), Odense paraît assez "effrayant" au regard de son effectif également : pas moins de 7 joueuses sont sélectionnées avec le Danemark pour le prochain Mondial 2019 au Japon (30 novembre - 15 décembre), sans compter ses "ex" internationales danoises.

Les handballeuses danoises d'Odense (en haut à droite, la Hollandaise Nycke Groot) à la fin de leur entraînement de veille de match européen contre l'ESBF (novembre 2019) à l'Odense Idraetshal - Radio France
Les handballeuses danoises d'Odense (en haut à droite, la Hollandaise Nycke Groot) à la fin de leur entraînement de veille de match européen contre l'ESBF (novembre 2019) à l'Odense Idraetshal © Radio France - Julien Laurent

Et puis, notamment, il y a - accessoirement - 2 impressionnantes Hollandaises à Odense : la demi-centre Nycke Groot, considérée aujourd'hui comme la meilleure joueuse du monde, et Tess Wester, élue meilleure gardienne du Mondial 2015 par exemple... 

L'entraînement de veille de match européen de l'ESBF dans la salle annexe de l'Odense Idraetshal au Danemark, en novembre 2019 (1/2) - Radio France
L'entraînement de veille de match européen de l'ESBF dans la salle annexe de l'Odense Idraetshal au Danemark, en novembre 2019 (1/2) © Radio France - Julien Laurent

Mais, même pas peur ! C'est le discours fermement clamé à l'unisson par les joueuses et le staff technique de l'ESBF. Pas de la méthode Coué, non, pour s'autopersuader que l'objectif n'est pas juste de tenter de limiter la casse avec une défaite sur l'écart de buts le moins important possible en vue du match retour au Palais des Sports de Besançon (samedi 16 novembre, 20h, en direct sur France Bleu Besançon)

L'entraînement de veille de match européen de l'ESBF dans la salle annexe de l'Odense Idraetshal au Danemark, en novembre 2019 (2/2)  - Radio France
L'entraînement de veille de match européen de l'ESBF dans la salle annexe de l'Odense Idraetshal au Danemark, en novembre 2019 (2/2)  © Radio France - Julien Laurent

Non, c'est parce qu'Alizée Frécon et ses copines sont en confiance en ce moment ! Depuis un mois, elles ne cessent de confirmer leur net regain de forme après leur début de saison plus que mitigé. L'ESBF est invincible depuis 6 matchs : une série en cours de 5 victoires et 1 nul - Coupe d'Europe comprise - qui lui a permis, à la mi-championnat, de remonter à la 6e place de la D1/LFH.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu