Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

Playoffs D1/LFH : à Toulon, l’ESBF se relance tant bien que mal en vue de sa qualification européenne

-
Par , France Bleu Besançon

Sorties par Nantes en ¼ de finale des playoffs de D1/LFH et reversées en matchs de classement pour arracher la 5e place qualificative en Coupe d’Europe la saison prochaine, les handballeuses de Besançon ramènent le nul (22-22) de Toulon ce samedi. Le match retour (4 mai) à domicile sera décisif...

Raphaëlle Tervel et sa jeune troupe de l’ESBF sont toujours en course dans les playoffs de D1/LFH pour arracher la 5e et dernière place qualificative de Coupe d’Europe 2019-2020
Raphaëlle Tervel et sa jeune troupe de l’ESBF sont toujours en course dans les playoffs de D1/LFH pour arracher la 5e et dernière place qualificative de Coupe d’Europe 2019-2020 - Evguenï Reznik

Besançon, France

Rincées... Littéralement rincées, physiquement et mentalement. C'est dans cet état que les handballeuses bisontines sont ressorties de leur ¼ de finale – retour des playoffs de D1/LFH durant lequel, ce mercredi, elles sont vraiment passées tout près d'une incroyable remontée fantastique contre Nantes... Mais moins de 72h après, sans "captain" Alice Lévêque (touchée au genou), il fallait pourtant repartir au combat. Direction Toulon, ce samedi soir, pour le premier des quatre matchs de classement du championnat de France. Avec à la clé, dans trois semaines, la très précieuse 5e place finale synonyme de dernier billet pour la Coupe d'Europe la saison prochaine ! 

De -5 juste avant la mi-temps, à +2 à cinq minutes de la fin

Et l'ESBF ne s'en sort pas si mal au terme de ce match aller dans le Var : 22-22, après une première période complètement ratée ou presque avec jusqu'à 6 buts de retard (10-4, 18')... Et encore un -5 au tableau d'affichage (12-7, 26') avant d'infliger un 4-0, en quatre minutes, aux Toulonnaises juste avant la mi-temps (12-11). Ensuite, la jeune troupe de Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce a jeté ses dernières forces de la semaine dans la bataille de la seconde période. Et plutôt efficacement.

Egalisation à dix minutes de la fin (19-19, 50'), après avoir pourtant subi un nouveau -3 (19-16, 44'). Dans la foulée, Chloé Bouquet a donné l'avantage à l'ESBF (19-20, 51'), puis Aïssatou Kouyaté et Alizée Frécon ont même offert deux buts d'avance (19-21, 54' / 20-22, 55') aux Bisontines !

> Calendrier et résultats des playoffs de la D1 féminine de handball (LFH)

Malheureusement, la meilleure marqueuse de la partie n'était pas encore rassasiée. Coup sur coup, Marie-Hélène Sajka (21 ans) - la très prometteuse arrière droite de Toulon (prêtée par Metz cette saison) - a signé ses 11e et 12e buts de la soirée (21-22, 55' / 22-22, 56') pour permettre aux Varoises de finalement arracher le nul dans leur salle... où la gardienne croate de l'ESBF a particulièrement brillé également : 14 arrêts - sur 26 tirs - pour Zeljana Stojak !

Pas de "remontada" obligatoire à domicile au match retour

Au vu du scenario de ce match nul (22-22) au final, certains y verront peut-être le fameux verre à moitié vide ou à moitié plein. Au vu contexte, physique et mental, "coach Tervel" et ses Bisontines sont plutôt soulagées et satisfaites. Parce qu'au match retour, à domicile (4 mai, 20h) face aux Toulonnaises : une "simple" victoire suffira pour enchainer avec la "petite finale" (11 et 18 mai) pour la 5e et dernière place européenne octroyée au terme des playoffs de D1/LFH. Pas besoin d'une hypothétique "remontada" de 9 buts, comme contre Nantes...