Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Plusieurs cas de Covid-19 au Tours Volley-Ball, les deux prochains matchs sont reportés

- Mis à jour le
Par

En raison de plusieurs cas positifs au coronavirus parmi les joueurs, le TVB ne pourra pas jouer son dernier match de l'année civile à Nice, ce mercredi 29 décembre, ni la rencontre à domicile du 4 janvier face au Plessis-Robinson.

Le Tours Volley-Ball face à Montpellier en novembre 2021 Le Tours Volley-Ball face à Montpellier en novembre 2021
Le Tours Volley-Ball face à Montpellier en novembre 2021 © Maxppp - Maxppp

Plusieurs joueurs du Tours Volley-Ball sont positifs au coronavirus, informe le club ce mardi via un communiqué. Conséquence, la rencontre prévue ce mercredi 29 décembre à Nice, la dernière de l'année civile, est reportée à une date ultérieure qui n'est pas encore connue. Report également pour le premier match de l'année 2022 du TVB, qui devait recevoir Le Plessis Robinson le mardi 4 janvier. Les joueurs touchés par le coronavirus sont asymptomatiques et à l'isolement. Le 8e de finale européen face à Modène du 12 janvier est maintenu. 

Publicité
Logo France Bleu

La jauge à 2.000 spectateurs, autre coup dur pour le TVB

Le Tours Volley-Ball réalise une brillante première partie de saison sur le terrain : leader de la Ligue A à l'issue de la 13ème journée, avec 3 points d'avance sur Narbonne, qualifié en 8èmes de finale de la Coupe CEV. Le public est au rendez-vous. Dans sa salle Grenon de 3.100 places, le TVB affiche régulièrement complett. La jauge imposée par le gouvernement à partir du 3 janvier, 2.000 spectateurs en intérieur, est évidemment un gros coup dur. Le 8e de finale face aux Italiens de Modène, le 12 janvier, aurait notamment dû afficher complet. "On devait faire le plein avec une tarification qui aurait permis de faire gonfler nos recettes mais ça ne pourra pas se faire" explique Pascal Foussard, le directeur général du TVB. 

"Tant pis, s'il faut en passer par là, c'est normal mais j'espère que ça s'arrêtera là" poursuit Pascal Foussard, qui craint plus que tout un retour du huis-clos. "On ne pourra pas satisfaire les gens, on aura des pertes financières importantes... on n'a qu'une peur, c'est ça, le retour au huis clos (...) ce qui est compliqué pour nous, c'est que les règles [sanitaires] changent en permanence et qu'au bout d'un moment, c'est dur de s'adapter." Pour le match du 12 janvier face au Modène d'Earvin Ngapeth, le TVB n'aura qu'environ 500 places à proposer à la vente, le reste étant pris notamment par les abonnés. Le club se donne un petit temps de réflexion pour organiser la billetterie. Sur une année, celle-ci peut représenter jusqu'à 250.000 euros pour le TVB, selon le parcours en championnat et en coupes. Une limite à 2.000 spectateurs, c'est un coup dur... mais le huis clos serait bien pire, résume Pascal Foussard. 

Publicité
Logo France Bleu