Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Premier arbre pour l'académie du Chambéry Savoie Mont Blanc Handball

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La construction de la future académie du Chambéry Savoie Mont Blanc Handball est lancée ce jeudi avec la plantation du premier arbre sur le terrain de l'avenue des Follaz. Ce sera la première académie du genre en Europe, pour accueillir les jeunes en formation.

Tous les acteurs (Région, Ligue nationale de Hand, Fédération, Ville, département ...) rassemblés à Chambéry pour planter un arbre
Tous les acteurs (Région, Ligue nationale de Hand, Fédération, Ville, département ...) rassemblés à Chambéry pour planter un arbre © Radio France - Nelly Assénat

Le projet s'appelle Ambition 2020 : c'est bien le 27 juillet 2020 que doit être livrée l'académie du Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball (CSMBH), rue des Follaz, à Chambéry. Ce jeudi, tous les acteurs du projet se sont réunis non pas pour la première pierre, mais pour la plantation du premier arbre. 

Autour d'Alain Poncet (Président du club), se sont retrouvés les élus de la ville, de l'agglomération, du département, de la région, le député Patrick Mignola et un représentant du Préfet de Savoie. Chacun à son niveau a participé* pour créer ce qui sera la première académie du genre en Europe : un lieu unique pour accueillir les jeunes en formation

Il faut savoir attirer les jeunes pépites—Olivier Girault, président de la Ligue nationale de handball

Pour célébrer cette première pour le handball français, le président de la Fédération française de handball (Joël Delplanque) et le président de la Ligue nationale de handball (Olivier Girault) ont également fait le déplacement à Chambéry. Olivier Girault confie que de tels équipements l'auraient enchanté quand il était en formation : "On a connu les sols en béton, les voyages incroyables, je faisais deux heures de transports entre la fac, mon centre d'entraînement et mon logement chez mes parents". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Que cette première se fasse à Chambéry ? Ce n'est pas une surprise pour le président de la Ligue. "Ce n'est pas un hasard de la part d'un club comme celui de Chambéry (...) Chambéry a donné beaucoup de bonnes idées à d'autres clubs. Par exemple lorsque la construction du Phare a eu lieu, ça a entraîné la construction d'autres équipements. Je pense que cette académie donne déjà d'autres idées aux autres clubs". 

Il existe en effet des projets pour mieux accompagner la formation dans de grands clubs comme Aix-en-Provence ou Montpellier, mais il s'agit à chaque fois de projet à l'extérieur du territoire, ou pour faire venir des joueurs étrangers en France. L'académie de Chambéry est pour l'instant la seule à proposer des logements et un unique lieu de vie où tout sera réuni.

5.000m2 d'équipements qui doivent être livrés en juillet 2020

Sur 5.000m2 vont être construits terrains de sports, salles de musculation, bureaux administratifs et surtout une vingtaine de logements pour accueillir les futurs grands sportifs. Aujourd'hui, les jeunes handballeurs en formation au CSMBH sont logés dans des chambres universitaires du CROUS à Jacob Bellecombette et doivent effectuer les déplacements tous les jours, auxquels se rajoutent encore des trajetes pour les salles de gym par exemple. L'été prochain, tout sera réuni au même endroit. 

*Sur les 6,7 millions d'euros d'investissement, le club a réalisé un emprunt de 3 millions. Les collectivités financent le reste à 50% :  la Région finance à hauteur de 2,8 millions, le département donne 850.000 euros par exemple.

  • Savoie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess