Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Pro A : Boulazac pousse l'ASVEL dans les cordes après prolongation 76 à 70

samedi 3 mars 2018 à 22:01 Par Francis Lacour, France Bleu Périgord

Retour sur les parquets de la Pro A pour le BBD qui jouait ce samedi soir sur le parquet de l'ASVEL. Boulazac testait sa recrue Shawn James, le pivot américain. Lyon Villeurbanne devait se passer de deux joueurs blessés.

Boulazac Basket Dordogne jouait à l'Astroballe face à l'ASVEL
Boulazac Basket Dordogne jouait à l'Astroballe face à l'ASVEL © Radio France - Benjamin Fontaine

24000 Périgueux, France

Pro A 21ème journée ASVEL - Boulazac à l'Astroballe

Attention à ne pas rééditer la mauvaise entame de match que le BBD avait connu lors du match aller, face à cette équipe de Lyon Villeurbanne. Ce soir là, Boulazac avait perdu le premier quart temps 22 à 12 et avait dû courir après le score toute la rencontre et s'était incliné 76 à 67. Ce soir, dans ce temple du basket français, Boulazac prévenu, débute bien par un 0-4. Mais la réaction des locaux, ne se fait pas attendre. 9-6 pour reprendre les commandes du match.  Alors qu'il ne reste que 4 minutes de temps effectif dans ce premier quart temps, Boulazac se voit sanctionné et se retrouve dans la pénalité avec 5 fautes collectives, alors qu'aucun joueur de l'ASVEL n'a encore été pris par la patrouille. 10-10. Aucune formation n'aura su prendre l'avantage dans ce premier quart temps disputé, mais remporté par le club local, 17 à 15. 

Deuxième quart temps et premier point inscrit par le nouveau pivot américain du BBD, Shawn James sur une passe d'Arnaud Kerckhof, égalité 17-17.  Plus de 4000 spectateurs assistent à la rencontre. Une trentaine de supporter des Requins a fait le déplacement depuis le Périgord pour encourager le BBD. Antoine Michon, ancien entraîneur boulazacois était dans les tribunes, venu, en voisin, encourager son ancien club. Boulazac continue de tenir tête à l'ASVEL depuis le début du match. Diggs a besoin de confiance et ne fait pas toujours les bons choix. 21-23 à 6 minutes de la pause. Puis 25-25 à 4 minutes des vestiaires. Boulazac continue à tenir le choc. Personne n'arrive à s'échapper au score ou à faire le break. Il y a du jeu varié, il y a du talent à tous les étages côté Villeurbannais. Boulazac craque un peu et premier petit écart, à deux minutes de la mi-temps, l'ASVEL mène 34-29. Attention à ne pas craquer avant la pause. Offensivement Boulazac à l'arrêt jusqu'à la réaction de Quincy Diggs. 34-31. Karvel Anderson fait une belle bêtise, à cet instant là et commet sa troisième faute et Boulazac est sanctionné par une faute technique. Fin du deuxième quart temps, l'ASVEL mène alors face au BBD 37-31.

Le BBD jouait à l'Astroballe face à l'ASVEL - Radio France
Le BBD jouait à l'Astroballe face à l'ASVEL © Radio France - Benjamin Fontaine

Anderson, auteur de 8 points à l'issue de la première mi-temps, meilleur marqueur côté BBD. Il faut revenir dès l'entame du troisième quart temps et refaire le retard de 6 points pour les Boulazacois. 39-38 Boulazac a refait une bonne partie de son retard, en ce début de troisième quart temps, avec un nouveau panier primé signé de Trenton Meacham. 48-40 alors que déjà la moitié de temps effectif s'est déjà envolé dans ce quart temps. Le BBD commet beaucoup trop de fautes et cela risque de jouer en fin de match au moment des rotations. L'ASVEL est en train de construire son succès et le BBD en train d'abdiquer. Dix points de retard et temps mort pris par Claude Bergeaud. 53-43 à 3 minutes 50 de la fin du quart temps. Sans vraiment forcer, les locaux font la différence. Karvel Anderson remet le BBD sur les rails à moins de deux minutes de la fin du quart temps. 53-50. Le BBD continue son retour au score. Fin du troisième quart temps, le suspens est toujours au rendez-vous. Lyon Villeurbanne mène encore 55 à 50.

Il reste dix minutes pour y croire encore. 19 fautes sifflés à l'encontre du BBD à cet instant là du match, contre seulement 13 pour l'équipe à domicile. 60-52 à sept minutes de la fin de la rencontre. Shawn James trop court physiquement ne joue que 5 minutes par quart temps. 62-58 ballon pour le BBD. Oniangue marque son tir primé, 62-61. Boulazac à nouveau dans le match. Il reste cinq minutes à jouer. 64-64. Le BBD égalise et va s'offrir un money time à suspens. Lyon Villeurbanne a la pression sur les épaules en cette fin de rencontre et se retrouve offensivement à l'arrêt. Encore deux minutes, plus personne ne marque et toujours le même score 64 à 64. Jérôme Sanchez vole le ballon et marque mais Villeurbanne égalise 66 à 66. Il reste vingt secondes. Le score ne changera pas et comme à Gravelines, Boulazac pousse l'équipe locale à disputer une prolongation. 68-70 en faveur du BBD dans cette prolongation et à trois minutes de la fin. Puis 68-73, l'ASVEL déjoue dans cette première moitié de prolongation. 70-75, temps mort pour Lyon Villeurbanne et il reste 6 secondes de temps de jeu. Boulazac s'impose 76 à 70.