Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pro A : Boulazac s'incline à Gravelines après 4 prolongations 113 à 111

-
Par , France Bleu Périgord
24000 Périgueux, France

Ce samedi soir, Boulazac jouait sur le parquet du Sportica, la salle de Gravelines-Dunkerque pour le compte de la 19ème journée de Pro A. Une salle colorée, à l'ambiance surchauffée, on fêtait Carnaval, tout le public était déguisé. Au BBD de montrer son meilleur visage.

Boulazac joue à Gravelines Dunkerque
Boulazac joue à Gravelines Dunkerque © Radio France - Benjamin Fontaine

Pro A : 19ème journée Gravelines-Dunkerque - BBD

La petite salle du Sportica faisait le plein ce samedi 3 février 2018, soir de Carnaval dans cette salle et ambiance surchauffée. Les Boulazacois étaient prévenus. Le BBD qui venait de l'emporter à Châlons-Reims, alors que Gravelines a enchaîné les défaites, lors des dernières journées. 

Premier panier pour le BBD avec la réussite de Brandon Ubel en tout début de premier quart temps. Il y a de la fébrilité en ce début de rencontre. 8-8 alors que l'on a joué la moitié du temps effectif. Quelques déchets et peu d'adresse en ce début de match.  Aucune des deux formations ne semble profiter des pertes de ballons. Oui vraiment, il y a de la fébrilité en ce début de soirée. 12-13. Boulazac devant au score alors qu'il ne reste que deux minutes de temps effectif à jouer. Mais dans l'ensemble, c'est un bon BBD qui a résisté et qui ne perd ce premier quart temps que 21 à 20.

C'est Boulazac qui réalise le meilleur début de deuxième quart temps. Une petite série de 8-0 qui permet au BBD de mener à ce moment là du match, 21-28. Boulazac joue juste offensivement parlant. 31-34 et un score toujours en faveur des visiteurs, alors que la moitié du temps effectif a été joué dans ce deuxième quart temps. Le BBD tient la pression jusque là. Mikopa est en état de grâce et permet à son équipe de rester au contact avec l'équipe visiteuse. Jean-Michel Mikopa, auteur de 14 points à cet instant là de la rencontre. 41-40 Gravelines reprend le score à son avantage alors qu'il reste une minute trente avant la mi-temps. Mais c'est le BBD qui remporte ce deuxième quart temps et mène en allant aux vestiaires sur le score de 43 à 41. 

Boulazac Basket Dordogne
Boulazac Basket Dordogne © Radio France - Benjamin Fontaine

Boulazac laisse filer des occasions lors de ses deux premières possessions, au retour des vestiaires. Mais c'est bien le BBD qui inscrit le premier panier de ce troisième quart temps, car Gravelines n'a pas su concrétiser. Ebi N'Dudi fait preuve de courage et de persévérance dans son jeu et c'est souvent efficace. 45-51 en faveur du BBD à cet instant du match. Il reste six minutes de temps effectif. Ebi N'Dudi retombe mal et le voilà revenu sur le banc pour la fin de ce quart temps. Karvel Anderson n'a inscrit qu'un tout petit point jusque là, il est surveillé par les joueurs de Gravelines Dunkerque et n'a pas son rendement habituel. 57-55 Gravelines est mieux et il faut que Boulazac résiste alors qu'il reste encore trois minutes de jeu dans ce quart temps. Trenton Meacham réalise un panier primé, son premier du match. On a l'impression que le match est en train de tourner en faveur des gravelinois. L'équipe locale remporte le troisième quart temps et mène alors au score 62 à 58.

Boulazac déjoue en ce début de quatrième quart temps. Offensivement on ne se comprend pas toujours et le public pousse en faveur de son équipe qui a pris le score à son compte 67-60. Il reste sept minutes à jouer. Oniangue marque un tir primé. 67-63 à six minutes trente de la fin. 67-66 à six minutes du terme de la rencontre. Boulazac n'a pas encore abdiqué. Mais le BBD laisse filer des occasions. Oniangue rate un panier facile, mais se rattrape dans la foulée en inscrivant un nouveau panier primé. Une série pour le BBD un 14-0 et Boulazac reprend les devants au score 67-74 à moins de 4 minutes de la fin. 69-74 alors que nous sommes dans le money time et qu'il ne reste qu'un peu plus de deux minutes de temps effectif. Belle bataille aux rebonds, sous les paniers et belle défense des boulazacois. Grosse défense du BCM, Boulazac ne parvient plus à marquer. 71-74. Il ne reste qu'une minute de jeu. 75-75 Fin du temps réglementaire. Il y a prolongation. 78-82 Boulazac prend l'avantage dans cette première prolongation alors qu'il reste trois longues minutes. 79-84 alors qu'il reste une minute trente. Boulazac toujours devant mais tout est fragile. 84-84 et il reste quatorze seconde, balle pour le BBD. Fin de la première prolongation, 84 partout, il faut une deuxième prolongation pour décider d'un vainqueur. Gros suspens ce soir et les deux équipes ne veulent pas céder. Boulazac se montre courageux et volontaire. 88-89 à deux minutes trente de la fin de cette deuxième prolongation. 90-89 Gravelines reprend le score à son compte alors qu'il ne reste que trente seconde et possession pour le BBD. 92-92 Boulazac arrache une troisième prolongation grâce à un panier primé inscrit à deux secondes du coup de sifflet final. 

99 à 96 Gravelines finit mieux que le BBD dans ce troisième quart temps à une minute trente de la fin. 99-99 Diggs égalise pour Boulazac, par un nouveau panier primé et il reste 58 secondes à jouer dans ce match interminable. 102-99 Un panier primé réalisé à plus de 6 mètres, un shoot extraordinaire de Johnson. 102-100. Moins de trente secondes à jouer et ballon pour Boulazac. 102-102 à vingt secondes de la fin. 102 à 102 score final à la fin de cette troisième prolongation. Il en faut une quatrième. 

107 à 108 et deux minutes 53 à jouer. On se rend coup pour coup. Boulazac bien plus adroit dans les lancés francs. Mais il y a moins d'adresse dans les shoots à deux ou trois points. 110-111 et plus d'une minute à disputer. 113-111 et il ne reste que dix huit secondes. C'est irrespirable. L'équipe perdante aura du mal à s'en remettre psychologiquement parlant. Mais cela se finit ainsi. Défaite du BBD après 4 prolongations 113 à 111. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu