Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Pro B : Christian Monschau reste aux commandes du Sluc Nancy Basket et veut construire sur l'échec de cette saison

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une dizaine de jours après l'élimination du Sluc Nancy Basket, l'entraîneur Christian Monschau a fait le point devant la presse. Il assume l'échec de la saison et veut construire sur ce qui a bien fonctionné. Monschau qui sera toujours sur le banc du Sluc la saison prochaine.

Christian Monschau a fait le bilan de la saison du Sluc Nancy Basket
Christian Monschau a fait le bilan de la saison du Sluc Nancy Basket © Radio France - Cédric Lieto

Nancy, France

Retenir le positif ! C'est le message martelé par l'entraîneur du Sluc Nancy Basket Christian Monschau ce vendredi lors d'une conférence de presse une dizaine de jours après l'élimination du club nancéien dès les quarts de finale de Pro B, battu par Saint-Chamond d'un petit point. Le Sluc qui n'a pas atteint son objectif mais qui aura toujours sur le banc Christian Monschau à qui il restait une année de contrat.

Dans la lignée des déclarations de son président Philippe Durst sur France Bleu Lorraine, Christian Monschau a insisté sur ce qui avait fonctionné, et une saison régulière où le Sluc a souvent été devant avant de baisser de rendement en fin d'exercice. S'il concède que le match de Saint-Chamond le hante, Christian Monschau affirme qu'il n'a pas songé à jeter l'éponge

"Ca a été difficile mais intéressant dans la façon dont le club et l'équipe ont réagi. Chaque fois, on a pu rebondir. Au contraire, ça motive beaucoup plus pour la suite. Au départ, je me suis projeté sur un projet global avec la volonté de réussir dès la première année [...] Jeter l'éponge, ce serait un aveu de faiblesse et une façon de se défausser sur les joueurs. J'ai échoué dans la quête de la première place. Ca motive encore plus."

Beaucoup d'aléas

Christian Monschau qui rappelle les blessures de trois joueurs au même poste en fin de saison, les arrivées tardives, en janvier, de Sommerville et Diabaté, deux joueurs majeurs. Beaucoup d'embûches, trop. Malgré tout, tout n'est pas à jeter pour Christian Monschau, le Sluc Nancy Basket possède des certitudes qui pourront compter la saison prochaine : 

"Le point fort, c'est de garder une ossature et celle-là a quand même de la gueule. En parcourant les effectifs de Pro B quand on rencontrait une équipe, je remarquais que les équipes qui avaient bien fonctionné les saisons d'avant étaient parvenus à garder une ossature de 5, 6 ou 7 joueurs et ces équipes se sont retrouvées avec un bon démarrage."

Sept joueurs sont encore sous contrat dont les trois jeunes formés au club, Bastien Vautier, Williams Narace et Enzo Goudou-Sinha. Des rencontres avec la direction du Sluc sont prévues la semaine prochaine. Il ne devrait pas y avoir de révolutions mais une réflexion sur le poste de pivot pas assez pourvoyeur de points. La reprise de l'entrainement est prévue mi-août.

Choix de la station

France Bleu