Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Pro B - Le CBC se jauge face au leader Roanne : "Ça peut faire parler de nous si on gagne"

vendredi 17 novembre 2017 à 10:02 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Revenu en Pro B après 20 ans d'absence, le CBC ne s'est pas laissé intimidé en ce début de championnat (4 victoires en 5 journées). Il attend avec plaisir d'affronter le leader invaincu Roanne ce vendredi au Palais des Sports à 20h. Explications sur ce bon début de saison des basketteurs caennais.

Le CBC pourra compter ce soir sur le public du Palais des Sports pour affronter Roanne
Le CBC pourra compter ce soir sur le public du Palais des Sports pour affronter Roanne © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Le CBC a fait confiance aux joueurs qui l'ont fait monter

Après deux montées en trois saisons, le Caen Basket Calvados a reconduit à l'intersaison l'ossature de son équipe de N1 de la saison passée (Chelle, Cape, Monteiro, Cornely, Djedje, Pope). Le pari était osé mais il semble réussi. "C'est à la fin de la saison qu'on pourra le dire, tempère prudemment Hervé Coudray. Le fait de conserver l'ossature nous permet d'avoir un peu de fluidité dans notre jeu d'attaque, des habitudes et nous permet d'avoir des joueurs qui connaissent la philosophie, la logique dans laquelle on veut avancer. On en profite."

Les recrues (Vautier, Thondique, Sidibé, Williams) se sont également fondues dans le moule de cette équipe de la saison passée et Hervé Coudray est assisté efficacement par Steeve Essart sur le banc.

Les joueurs ont répondu présent

A l'exemple de Thomas Cornely qui avait fait monter Blois sans pouvoir ensuite goûter à la Pro B. Le CBC l'a reconduit au poste de meneur à l'étage supérieur avec succès en ce début de saison. "Ce n'est pas vraiment une revanche, explique Thomas Cornely, c'est plus une récompense. J'ai fait le job et on me donne ce truc de dire "OK. T'as fait le job deux ans. tu as fait deux montées en N1, on te laisse le truc d'être en Pro B et pas derrière un américain." C'est plus une récompense. A moi d'être prêt et de montrer qu'ils ont eu raison de me donner leur confiance." Thomas Cornely tourne à près de 11,8 pts et six rebonds en moyenne par match cette saison.

"Je ne sais pas si tous les joueurs qu'on a conservé pouvait le faire, note Hervé Coudray. Ce que je sais c'est que ceux qui sont restés se donnent les moyens de réussir ce pari. Que ce soit Thomas (Cornely), Ludo (Chelle), Bryson (Pope) ou B.J. (Monteiro), ils ont d'abord énormément travaillé cet été pour pouvoir relever ce défi. Mais en plus ils montrent beaucoup d'investissement dans leur travail chaque jour. Ça, c'est plutôt une chose importante pour l'équipe."

... mais le CBC doit faire avec ses blessés

Après la blessure aux ligaments croisés de son pivot Marc Eddy Norélia avant le coup d'envoi de la saison, le CBC doit se passer durant un mois de son arrière BJ Monteiro touché au genou. David Ramseyer est arrivé cette semaine pour remplacer le premier jusqu'à la fin de la saison, Anthony Odunsy compensera durant 4 semaines l'absence du second. Il faut également intégrer Johan Clet arrivé libre de Cholet la semaine passée.

"On sait que l'absence de B.J (Monteiro) nous oblige à nous organiser un petit peu de manière différente dans le jeu extérieur, explique Hervé Coudray, mais on a montré qu'on était aussi capable de mettre une grosse intensité défensive et ce sera important face à Roanne, la meilleure attaque du championnat."

Le CBC toujours aussi impérial dans son Palais des Sports

Le CBC a démarré sur deux succès (Nancy et Quimper) en autant de journées à domicile et poursuit son incroyable série acquise en N1 (88% de victoires sur 34 matchs en saison régulière et une dernière défaite en championnat qui remonte au 14 octobre 2016 contre St Vallier). Les basketteurs caennais pourront encore compter sur une salle pleine ce vendredi soir et bruyante à souhait.

Un rendez-vous face à Roanne attendu avec gourmandise par le CBC

"Si je regarde le niveau d'intensité de nos entraînement cette semaine, souligne le caoch du CBC, je pense qu'il n'y a pas que les supporters qui attendent ce match-là. Une envie confirmée par Thomas Cornely. "Une équipe comme ça qui est sur 0 défaite que tu reçois chez toi... C'est cool. Ce sont de bonnes affiches. A nous d'être prêt. Ça peut faire parler de nous si on gagne. Pour un promu cela peut être vraiment bien."