Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Pro B : le Sluc Nancy attaque la saison dans la sérénité face à Quimper

samedi 13 octobre 2018 à 4:05 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Le coup d'envoi de la saison de Pro B de basket pour le Sluc Nancy. Les Nancéiens reçoivent Quimper pour la première journée au palais des sports de Gentilly ce samedi. Début de la rencontre à 20 heures. Nancy qui reste sur cinq victoires de suite en Coupe de France et en Leaders Cup.

 Yunio Barrueta sera l'un des artilleurs du Sluc Nancy Basket cette saison
Yunio Barrueta sera l'un des artilleurs du Sluc Nancy Basket cette saison © Maxppp - Alexandre Marchi

Nancy, France

Après quatre succès en Leaders Cup de Pro B, le Sluc Nancy Basket entame son championnat de Pro B ce samedi à domicile face à Quimper. Début du match à 20 heures.

Certes, le Sluc, qui ambitionne de monter en Jeep Elite, reste sur cinq victoires de suite en Leaders Cup et Coupe de France. Mais il ne faut pas s'enflammer à l'image de l'entraîneur Christian Monschau. Pour le coach nancéien, la saison a démarré il y a plusieurs semaines et si le club fait figure de favori, Monschau tempère les supporters : 

"Aucune équipe n'est censée marcher sur la Pro B. Moi, je respecte tous mes adversaires [...] C'est match après match qu'on construira quelque chose et si les gens prennent du plaisir à nous voir, tant mieux mais nous, on doit continuer dans le travail."

Une équipe zen

Pas un mot plus haut que l'autre, même après une première mi-temps poussive à Gries Oberhoffen en Leaders Cup. Une ambiance de travail qui a conquis les joueurs comme l'intérieur Mickael Var : 

"C'est quelque chose de constant, c'est un chemin et tout le monde marche sur ce chemin, sans euphorie [...] On ne doute pas, il n'y a pas de matchs plus importants qu'un autre [...] Il ne nous met pas de pression particulière."