Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Pro B : le Sluc Nancy Basket tombe sur plus intense face à Gries-Oberhoffen (84-88)

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le Sluc Nancy Basket s'est incliné à domicile pour la deuxième fois de suite. Revers face aux Alsaciens de Gries Oberhoffen 88 à 84 pour la 32e journée de Pro B. Nancy battu dans l'agressivité à deux matchs des playoffs.

Yunio Barrueta et le Sluc Nancy Basket se sont inclinés à domicile face à Gries-Oberhoffen
Yunio Barrueta et le Sluc Nancy Basket se sont inclinés à domicile face à Gries-Oberhoffen © Maxppp - Alexandre MARCHI

Nancy, France

Le Sluc Nancy Basket voulait engranger de la confiance avant les playoffs de Pro B. Opération manquée pour Nancy battu par Gries-Oberhoffen lors de la 32e journée de championnat. Un revers 88 à 84 alors que le Sluc menait de quinze points à la mi-temps. Nancy n'a pas su résister au retour des vestiaires à la hausse d'agressivité des Alsaciens, sixièmes de Pro B. 

Gries a remporté la deuxième mi-temps 53 à 34 en dominant le secteur intérieur et notamment les rebonds (54 contre 32). C'était trop malgré un Solo Diabaté des grands soirs, auteur d'un double-double (21 points, 10 passes). Nancy, avec l'apport de la recrue Boris Dallo, devra s'imposer à Evreux vendredi prochain pour sécuriser sa 5e place au classement avant les playoffs.

Un problème d'intensité

Pour Christian Monschau, l'entraîneur du Sluc Nancy, l'équipe n'a pas réussi à tenir l'intensité de son adversaire : 

"On n'arrive pas à tenir l'intensité défensive, la pression sur l'ensemble du match, ce qui nous coûte le début du 3e quart-temps, qui n'est pas au niveau. Sur la gestion, on ne perd que six ballons, eux 18 [...] On donne énormément de deuxièmes chances et on ne met pas les lancers francs. Quand le match se tient et qu'on en loupe autant..."