Basket – Handball – Volley

Pro A (J3) - L'Elan Béarnais signe une très belle victoire face à l'ASVEL (93-77)

Par Alexandre Vau, France Bleu Béarn samedi 8 octobre 2016 à 21:42

L' Elan Béarnais s'est imposé sur son parquet face à l'ASVEL
L' Elan Béarnais s'est imposé sur son parquet face à l'ASVEL © Maxppp - Quentin Top

Deuxième match à domicile, deuxième sublime et importante victoire de l'Elan Béarnais qui n'a pas failli face au champion de France en titre, l'ASVEL Lyon-Villeurbanne (93-77). L'équipe, qui était encore en rodage la semaine dernière, vient de prouver sa valeur.

Il fallait marquer un grand coup, battre le champion de France en titre pour se lancer dans la compétition. Ils l'ont fait, au plus grand plaisir des supporter qui ont poussé leur équipe au Palais des Sports, et à la grande satisfaction du président de l'Elan Béarnais, Didier Rey.

Didier Rey, le président de l'Elan Béarnais, parle d'une belle victoire et veut concrétiser face à Gravelines-Dunkerque.

Deux premiers quarts-temps aux petits oignons

Jamais l'Elan Béarnais ne s'est laissé distancer dans ce match. Bien au contraire, dès l’entame, ils ont montré leur puissance et, on le sentait, voulaient frapper un grand coup.

Trois minutes avant la fin du premier quart temps, JK Edwards permet aux béarnais de prendre le score pour ne plus le lâcher : 13-11 à la 7ème minute de jeu.

L'intensité monte, les paniers se succèdent des deux côtés, rien n'est encore joué quand Vitalis Chikoko , pivot de l'Elan Béarnais, inscrit un sublime dunk à la deuxième minute du deuxième quart temps, les verts et blancs prennent six points d'avance, 26-20.

C'est peut-être trois minutes avant la mi-temps que tout se joue. DJ Cooper, le meneur de jeu de l'Elan, qui sera élu à la fin du match meilleur marqueur avec 19 points au compteur, inscrit un superbe 3 points qui creuse l'écart : 45 à 27 à la 27ème minute.

A la mi-temps, les joueurs rentrent au vestiaire sur le score de 50 à 36. L'écart est fait.

Deux derniers quarts-temps de rêve

Ronald Lewis et Jean Michel Mipoka font eux aussi du bon boulot, ils enchaînent les 3 points, qui faisaient défaut la semaine dernière - sur 25 tentatives à 3 points face au Mans, seuls 8 paniers sont inscrits - Résultat : 70-52 à 3 minutes de l'entame du quatrième et dernier quart temps.

Dj Cooper continuer d'animer la soirée, à la 4ème minute du quatrième quart temps, il inscrit un formidable 3 points qui donne 20 points d'avance : 78-58 pour l'Elan, plus rien ne semble les arrêter.

L'ASVEL réagit un peu tard

C'est dans les 5 dernières minutes que Lyon-Villeurbanne reprend du poil de la bête. Ils dominent les béarnais, mais c'est un peu tard, malgré un 15-21 dans les dernières minutes du match en faveur de l'ASVEL, c'est bien l'Elan qui l'emporte, 93-77.

Une victoire qui fait du bien au moral, et qui donne confiance pour le déplacement la semaine prochaine à Gravelines-Dunkerque.

Partager sur :