Basket – Handball – Volley

Pro A (J4) - Première victoire de l'Elan Béarnais à l'extérieur face à Gravelines-Dunkerque (78-65)

Par Julien Souquet et Mathias Kern, France Bleu Béarn samedi 15 octobre 2016 à 22:40

L' Elan Béarnais signe sa première victoire à l'extérieur face à Gravelines.
L' Elan Béarnais signe sa première victoire à l'extérieur face à Gravelines. © Radio France - Mathias Kern

L’Élan Béarnais est allé chercher ce samedi soir face à Gravelines Dunkerque son premier succès loin de ses bases. Pourtant menés à la mi-temps de six points, les Vert et Blanc ont remonté la pente et se sont détachés sur la fin du match, 78 à 65.

Les Vert et Blanc ont remporté le pari de gagner deux matchs d'affilée. Après leur victoire face au champion de France en titre, ils s'imposent malgré une entame difficile face à Gravelines-Dunkerque.

Et pourtant, ça partait mal

L' Élan a raté son début de match, de l'aveu d’Éric Bartecheky, l'entraîneur béarnais. "Quand l'équipe de Gravelines est en place et qu'elle exerce une pression défensive, elle fait complètement déjouer l'équipe adversaire. C'est ce qui est arrivé en première mi-temps", constate amèrement le coach qui a été très frustré sur son banc lors des deux premiers quart-temps.

Un premier 3 points qui arrive tard

Il faut attendre la 14ème minute pour enfin voir un panier à 3 points côté béarnais, signé Ron Lewis, le meilleur marqueur de la soirée (23 points). Mais l'écart de 10 points est creusé, et on attend avec impatience la mi-temps pour rentrer au vestiaire et mettre les choses au point.

Même après la rencontre, Éric Bartecheky n'en démord pas. "En première mi-temps, on était pas du tout dans ce qu'on avait envie de voir. On veut être dans l'intensité tout de suite. Qu'on prenne des paniers, ça fait partie du jeu. Mais pour moi, là, on était pas assez dans le combat."

On s'est dit à la mi-temps qu'en montrant un autre visage, peut-être que les choses pouvaient tourner.

"On est content d'avoir gagné le match et du résultat. Mais on est loin d'être satisfaits dans pas mal de domaines. Si on monte sur un ring, sans gants, sans se protéger, face à un adversaire comme ça, on a vu ce que ça donnait en première mi-temps", renchérit l'entraîneur de l’Élan béarnais.

Un nouveau match après la mi-temps

C'est à la 6ème minute du 3ème quart-temps que les choses s'inversent. Les béarnais, rentrés survoltés sur le parquet, reviennent enfin au score : 44 partout.

Dans le troisième quart-temps, l’Élan Béarnais prend pour la première fois les commandes du match. Deux lancers-francs qui tombent à point nommé, 46 à 44, ça y'est, on commence à y voir un peu plus clair.

Ron Lewis, 23 points

On n'arrête plus Ron Lewis, il inscrit plusieurs paniers à trois points qui font passer son compteur personnel à 23 points. C'est incontestablement l'homme du match. DJ Cooper a moins "scoré" que lors des trois précédentes rencontres, avec 13 points. A l'intérieur, Alain Koffi est resté, pour une fois, plus discret.

C'est donc la première victoire à l'extérieur, qui permet d'enchaîner, après le succès face à l'ASVEL, et avant la réception de Strasbourg, dimanche 23 Octobre à 18h30 au Palais des Sports.

Partager sur :