Basket – Handball – Volley

Pro A - Le Limoges CSP chute à domicile face au Portel

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin dimanche 11 décembre 2016 à 0:11

Les limougeauds, en plus d'une mauvaise entame, ont beaucoup trop raté, à l'image de ce dunk de CJ fair
Les limougeauds, en plus d'une mauvaise entame, ont beaucoup trop raté, à l'image de ce dunk de CJ fair © Maxppp - Pascal Lachenaud

Le Limoges CSP a concédé sa troisième défaite de suite en Pro A samedi soir, la deuxième de la saison à domicile. Cette fois, le bourreau des Limougeauds est un promu. Le Portel entraîné par Eric Girard s'est logiquement imposé 72 à 69.

A 15 jours de Noel, ça commencé déjà à sentir le sapin autour de Beaublanc. La faute à cette très vilaine défaite du Limoges CSP samedi soir face à une équipe qui avant cette 12e journée de Pro A, était le premier non relégable du championnat. Mais le promu a de la valeur et l'a prouvé au Palais des Sports de Beaublanc. D'ailleurs, les nordistes ont bien mieux débuté ce match, au point de prendre 15 points d'avance lors du 1er quart-temps.

Ce n'est qu'à partir de là, une fois le dos au mur, que les Limougeauds se sont mis à jouer, à mettre de l'énergie et de l'agressivité. Et cela a tout de suite payé. Au point de voir le CSP revenir et passer devant au score. Mais ils y ont laissé beaucoup de plumes. Ce n'est certainement pas un hasard si ils ont aussi fait de nombreux cadeaux alors qu'ils étaient en position de prendre ce match.

Des 2 contre 1 ratés en contre attaque, des dunks loupés, 9 points laissés en route sur la ligne des lancers francs. Quand un match se termine à une possession, c'est beaucoup trop. La défaite est donc logique. Au grand désarroi de l’entraîneur de Limoges Duško Vujošević :"Je ne peux pas comprendre la manière dont on commencé ce match. Ils ont commencé a se battre et à faire leur boulot dès l'entre deux. Nous, on a commencé quand a eu 15 points de retard... La pro A est dure, on ne peut pas faire des cadeaux comme ça."

Faut se bouger le cul !

Pour l'ailier Mathieu Wojciechowski, c'est la défaite de trop :"Cette défaite fait très mal. Ça fait trois ou quatre matchs qu'on laisse filer. On peut en pardonner un ou deux mais pas plus. On est pas précis sur beaucoup de choses et on le paye cash. Faut se bouger le cul parce que là, ça commence à faire beaucoup. Faut se taper ! Quand c'est le cas, on gagne les matchs. Dès qu'on commence à faire les sénateurs, c'est mort... On doit se battre."

Du combat, il va en falloir pour ne pas finir l'année 2016 en position de relégable. Car si le CSP n'a pas bougé au classement (12e avec 1 victoire d'avance sur le 1er relégable), Limoges va affronter Le Mans, Antibes et Gravelines-Dunkerque avant la trêve. Pas de quoi passer Noel au chaud pour les Limougeauds.