Basket – Handball – Volley

Pro A - Marc Barbé, le nouveau président du Sluc Nancy basket ne pose pas d'ultimatum au coach Alain Weisz

Par Laurent Pilloni, France Bleu Sud Lorraine vendredi 4 novembre 2016 à 16:51

Le Sluc Nancy basket vit une période délicate
Le Sluc Nancy basket vit une période délicate © Radio France - Laurent Pilloni

Après la démission de Christian Fra, Marc Barbé a été élu par le directoire à la tête du Sluc Nancy basket. Le nouveau président s'est fixé deux objectifs : le maintien en Pro A et remettre les comptes à l'équilibre afin d'envisager un nouveau départ pour le club nancéien.

Le Sluc Nancy, en pleine tourmente sportive avec cette dernière place au classement va devoir réagir rapidement. La venue de Monaco ce samedi (20h00) est loin d'être l'adversaire idéal pour se relancer. Malgré un calendrier délicat, Marc Barbé souhaite une réaction rapide de son équipe. Pour relever ce challenge, le nouveau président du Sluc garde sa confiance au coach, Alain Weisz :

Notre priorité est de travailler intelligemment avec Alain Weisz, comme on le fait depuis le début pour réussir ce pari. De toute façon c’est la meilleure solution. Faut-il encore qu’elle fonctionne ?"

Marc Barbé le nouveau président du Sluc Nancy basket au micro France Bleu Lorraine de Mathieu Barbier

Marc Barbé insiste sur la prévalence à court terme : "Alain Weisz a encore eu la confiance du directoire. Il doit désormais gagner des matchs. Je ne peux pas être plus clair. Il n y a pas d’ultimatum d’ici la fin de l’année mais des réunions régulières."

Quelle solution en cas d'échec du coach du Sluc Nancy ? "Pour l'heure, aucune décision a été prise. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Mais les décisions seront prises en fonction des événements qui vont arriver."

Dans la situation actuelle du Sluc, il serait préférable que les victoires arrivent vite. La marge de manœuvre financière est quasiment nulle si un changement d'entraîneur devait se produire : "On entend des gens dire qu’il faut virer l’entraîneur. Mais faut-il encore avoir les moyens de le faire. Ce qui n’est pas le cas du club. Si demain Alain Weisz doit quitter le club, ce dernier ne peut pas se dédouaner d’un accord avec Alain Weisz."

Marc Barbé le nouveau président du Sluc Nancy basket au micro France Bleu de Mathieu Barbier

Notre autre priorité à court terme est d’amener les comptes à l’équilibre. Pour travailler cette fois-ci sur un projet à moyen terme afin d'envisager une reconstruction du club et du centre de formation ainsi que le développement des ressources marketing."

La tâche du nouveau président du Sluc Nancy basket s'annonce difficile. Ce projet ne sera viable que si la situation sportive s'améliore. Si ce n'est pas le cas, le Sluc Nancy pourrait alors se réveiller avec une sacrée gueule de bois. Une situation inédite pour l'une des places fortes du basket français.