Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Proligue : le Saran Loiret Handball veut se rattraper, à la maison, après sa défaite face à Angers

-
Par , France Bleu Orléans

Après sa défaite samedi dernier face à Angers, 34-33 pour la troisième journée de Proligue, le Saran Loiret Handball veut se rattraper, ce mercredi, à la Halle Mazzuca de Saran. Les Septors affrontent Dijon pour le compte de la quatrième journée de championnat.

Les Septors affrontent Dijon ce mercredi à la Halle Mazzuca pour le compte de la 4e journée de Proligue.
Les Septors affrontent Dijon ce mercredi à la Halle Mazzuca pour le compte de la 4e journée de Proligue. © Radio France - Alexandre Frémont

Le Saran Loiret Handball veut se racheter, dès ce mercredi, à la maison, après sa défaite samedi dernier face à Angers, 34-33, pour la troisième journée de Proligue. Les Septors reçoivent donc Dijon, ce mercredi soir à la Halle Mazzuca, pour le compte de la quatrième journée de Proligue. "On attend ce match avec impatience", commence Hadrien Ramond, le pivot de l'équipe de Saran. "Après Angers, on avait déjà Dijon dans la tête pour se rattraper, ça prouve que la Proligue n'est pas si facile que ça, même avec des promus", dit-il. Parce qu'il faut le rappeler, les Angevins sont promus cette année en deuxième division.

"Une faute professionnelle"

Cette défaite contre Angers "est une faute professionnelle", estime Hadrien Ramond, "je ne dis pas qu'Angers est une petite équipe mais on se devait de gagner, surtout avec les ambitions qu'on nous a données. On a l'obligation de se rattraper". Les Septors auront l'occasion de faire mieux, devant leur public ce mercredi, surtout aussi pour rassurer les supporters : "Rien que pour la cohésion, rien que pour l'équipe et pour la suite aussi du championnat, on se doit de montrer un autre visage et ça passe par une grosse détermination, du combat, de la rigueur et de la discipline", assume de son côté l'ailier des Septors Théo Avelange Demouge. "Il va falloir ajuster quelques trucs et surtout être moins friable mentalement dans ces moments-là, plus costaud et plus sûr de nos forces", estime l'ailier. 

La rencontre face à Dijon sera compliquée ce mercredi, car "c'est une belle équipe sur le papier", continue Théo Avelange Demouge et le fait de revenir jouer à la maison est important pour lui. "Ici, on joue peut-être plus sereinement", concède l'ailier des Septors, "il y a un bon engouement derrière nous et les choses se sont bien passées à la maison donc oui c'est une bonne chose de retrouver Dijon à la Halle pour engranger de la confiance et pouvoir repartir dans le bon chemin".

"Tout le monde veut nous casser la bouche parce qu'on est favori"

Il faut éviter en tout cas de refaire les mêmes erreurs que face à Angers car "on ne peut pas se permettre de gérer des matchs en Proligue", réagit Hadrien Ramond, "on est comme tout le monde, il n'y a pas de petites équipes, pas de favoris, tout le monde veut nous casser la bouche parce qu'on est favori. Les petites équipes, si elles perdent, c'est normal et si elles perdent c'est énorme donc il faut qu'on s'adapte à ça", affirme le pivot.

Le Saran Loiret Handball recevra donc Dijon, à la Halle Mazzuca de Saran ce mercredi à 20h30. Les Septors sont pour le moment troisième de Proligue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess