Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Proligue - Les Vikings du Caen Handball planchent sur la prochaine saison

jeudi 11 avril 2019 à 9:16 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

La défaite des Vikings du Caen Handball à Saran à quatre journées de la fin de la Proligue a officialisé la relégation du club normand. Ses dirigeants travaillent sur la prochaine saison afin d'assurer un budget permettant de jouer la remontée. Les discussions ont débuté avec les joueurs et le staff

Le président des Vikings du Caen Handball Thomas Lamroa
Le président des Vikings du Caen Handball Thomas Lamroa © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Les Vikings du Caen Handball ne se faisaient plus d'illusion depuis longtemps mais la défaite à Saran (31-34) a officialisé leur relégation en Nationale 1, après trois saisons en Proligue.

"Curieusement, après la déception assez violente, on est assez fier du parcours du club, positive le président caennais Thomas Lamora. Même si on n'est pas fier du parcours de cette année - on ne peut pas être fier d'une relégation et d'avoir perdu beaucoup trop de matchs - après trois ans en Proligue on redescend mais on n'est pas abattu. 

_On reste un club de Handball qui travaille sur sa formation et c'est peut-être la satisfaction de ces derniers matchs_. On les perd mais les jeunes émergent. On va prendre le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide."

Après trois ans en Proligue on redescend mais on n'est pas abattu. 

Le président des Vikings du Caen Handball doit désormais s'atteler à préparer un budget pour la saison prochaine. L'objectif est d'assurer un budget V.A.P (Voix d'accès à la professionnalisation). Sans lui, le club normand ne sera pas autorisé à jouer la remontée la saison prochaine. Il faut pour cela 600.000 euros de budget minimum et cinq contrats de joueurs professionnels.

On a vraiment bon espoir de pouvoir au moins tenir la moitié de notre budget (600.000 euros). Je pense qu'on sera bien au dessus de cela

"Parmi les 32 équipes engagées en Nationale 1, seules les équipes ayant un budget V.A.P. pourront postuler à la Proligue. C'est la moitié de notre Budget actuel en Proligue, calcule Thomas Lamora. 

On a donc vraiment bon espoir de pouvoir au moins tenir la moitié de notre budget. Je pense qu'on sera bien au dessus de cela."

Thomas Lamora a profité de la trêve pour débuter cette semaine les entretiens avec ses joueurs et dessiner les contours de l'effectif de la saison prochaine. 

Le staff sera modifié. Philippe Breysacher qui a pris en cours de saison le rôle de coach principal va retourner piloter la formation du club

"C'est son choix. Je lui tire mon chapeau. Je rappelle que Philippe n'est pas professionnel. Il a beaucoup travaillé ces six derniers mois pour sauver ce qui était sauvable. Quant à Pascal (Mahé), on est en train de discuter avec lui pour lui trouver un rôle qui lui corresponde encore plus que ce que l'on avait imaginé. C'est en cours."

Reste à savoir quels joueurs vont repartir avec les Vikings du Caen Handball en N1.

_"_On a déjà des joueurs sous contrat qui seront là l'année prochaine : Axel Rosier, Davorin Vujovic, Jordy Jacoby et Loïc Van Cauvenberghe. Un contrat n'est pas une prison non plus mais ce sont des joueurs qui sont appelés normalement à rester au club sauf s'ils postulent vraiment à partir.

On discute avec les joueurs que l'on souhaite garder mais avant il nous reste encore trois matchs de Proligue à jouer. Il faut qu'on joue le jeu vis à vis du championnat. On va être un peu l'arbitre des relégations. On joue Nice et Grenoble qui sont à la lutte avec Vernon. _A nous de jouer le jeu et de ne pas fausser le championnat_. Et puis on joue contre Limoges qui vise elle les playoff. 

Il va falloir finir avec notre Handball pour ne pas être un élément facilitateur ou au contraire perturbateur pour les projets des autres."