Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Proligue : un retard à l’allumage à combler pour le Grand Nancy Métropole Handball

vendredi 17 novembre 2017 à 13:24 Par Pilloni Laurent, France Bleu Sud Lorraine

Après Billère, c’est à Dijon que le Grand Nancy Métropole Handball a connu une deuxième défaite de rang (32-30). Ces deux revers mettent en exergue ses difficultés à rentrer dans les matchs. Désormais, le GNMHB doit regarder derrière lui au classement.

Les joueurs du GNMHB n'ont toujours pas trouvé les clés pour gagner en régularité
Les joueurs du GNMHB n'ont toujours pas trouvé les clés pour gagner en régularité - @CSPHOTO

Nancy, France

Les deux dernières défaites du Grand Nancy Métropole Handball (GNMHB) face à Billère (24-27) et à Dijon (32-30) lui ont rappelé que sans certains fondamentaux, il lui serait difficile d’atteindre son objectif du top 5 au classement. Dans ces deux rencontres, l’équipe de Stéphane Plantin n’a pas su prendre l’ascendant sur ses adversaires et leurs a laissé le champ libre pour prendre une avance confortable : «nos prestations du moment sont similaires. Nous mettons trop de temps à rentrer dans le match. Cela nous plombent car nous sommes ensuite obligés de courir derrière notre adversaire, peste le coach Stéphane Plantin.»

Le Grand Nancy Métropole Handball reste sur deux défaites de suite   - Aucun(e)
Le Grand Nancy Métropole Handball reste sur deux défaites de suite - @CSPHOTO

Des courses poursuites qui n’ont pas été une réussite pour le GNMHB. Bien au contraire, il a subi deux sorties de route qui lui laissent bien des regrets : «c’est frustrant car nous sommes capables de rivaliser voir même de nous montrer supérieurs à ces équipes qui sont en haut du classement, lâche Stéphane Plantin. Malheureusement nous ne parvenons pas à trouver la régularité. » Les raisons ? : «Elles peuvent être multiples et j’essaye de les analyser, lance Stéphane Plantin. Quoi qu’il en soit, nous devons nous adapter aux circonstances que demande le haut niveau, d’autant plus que nous avons retrouvé l’intégralité de notre effectif. »

Le prochain rendez-vous en championnat pour le GNMHB est la venue de Besançon (24 novembre, 20h30). Les deux équipes sont au coude à coude au classement, inutile de s’étendre sur l’importance de l’enjeu. En attendant, il y a ce samedi à 20h30 un déplacement à Vesoul (National 2) en Coupe de France qu’il serait judicieux de bien négocier pour s’éviter une semaine compliquée.