Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

"Quimper la belle endormie" ? : l'UJAP et l'Open de tennis s'unissent pour casser cette image

jeudi 9 novembre 2017 à 18:04 Par Julien Balidas, France Bleu Breizh Izel

Le club de basket de l'UJAP Quimper et l'open de tennis de la ville ont décidé de collaborer et proposent une offre commerciale destinée aux partenaires. Le but ? Attirer plus de public et faire de Quimper une ville encore plus sportive.

Poignée de mains Bernard Kervarec et Arzel Mevellec
Poignée de mains Bernard Kervarec et Arzel Mevellec © Radio France - Julien Balidas

Quimper, France

Deux structures différentes mais un objectif commun : développer le rayonnement du sport autour de Quimper. L'Open de tennis, qui soufflera sa huitième bougie en janvier prochain, accueille quelques 15.000 personnes sur une semaine. A l'UJAP, ce sont entre 1500 et 2000 personnes qui viennent voir la Pro B. Une population qui aime le sport qu'il faut bichonner et continuer à séduire.

"Attirer les petites et moyennes entreprises"

Trois formules sont proposées. Pour 1000 euros, 10 places VIP pour la Pro B et 10 places pour l'Open de tennis qui aura lieu du 29 janvier au 2 février. Deux autres offres existent (2500 et 5000 euros) avec des places VIP, des dîners, des accès en loge...) : "On s'adresse à des petites et moyennes entreprises en leur faisant découvrir quelques matches à l'Open ou à l'UJAP. Des partenaires qui pourront inviter leurs clients par exemple", explique Arzel Mevellec, le directeur du tournoi de tennis. Avant d'ajouter : "S'unir pour exister, ça a toujours été la meilleure dynamique je crois. On est fier de notre territoire. A nous de participer à son rayonnement. Comme peuvent le faire les festivals. On dépasse le cadre du sport, on essaye de vendre un spectacle attrayant pour le grand public."

Le président de l'UJAP Bernard Kervarec aimerait lui séduire des personnes qui ne suivent pas forcément le sport : "L'idée c'est d'attirer des gens qui ont entendu parler de l'UJAP et du tennis mais qui ne viennent pas forcément. L'offre est très attrayante financièrement." Le vice-président Patrick Tudal ajoute : "Quimper a cette image de belle endormie. On veut démontrer le contraire."

"Donner de la couleur à la ville"

Arzel Mevellec veut "donner de la couleur à la ville". L'Open de tennis et l'UJAP réfléchissent même à une cohabitation. Basket et tennis seront peut-être réunis dans une même salle dans les prochaines années à Quimper. En plus des partenaires, le grand public est au cœur du projet : "En mettant des tarifs bas pour assister à ces événements, les bénévoles des deux structures seront également invités" à prendre part dans les tribunes de l'Open ou à l'UJAP.