Basket – Handball – Volley

Quimper Volley à l'assaut d'un premier titre

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel samedi 26 mars 2016 à 22:10

Le Quimper Volley à l'entraînement avant la finale de la coupe de France fédéral
Le Quimper Volley à l'entraînement avant la finale de la coupe de France fédéral © Radio France - Thomas Lavaud

Avant de remonter dans l'élite du volley français, les Quimpéroises ont l'occasion de remporter un premier trophée. Ce dimanche 27 mars, elles disputent la finale de la coupe de France fédérale contre Mougins, une autre équipe de D.E.F.

La réceptionneuse attaquante Kelly Oublié est claire : "on ne va pas à Paris pour faire du tourisme. Fédérale ou pas fédérale, cette coupe est un objectif !"

Les volleyeuses de Quimper ont l'occasion de vivre une fin de saison historique. Avant de retrouver la Ligue A deux ans après l'avoir quittée et de terminer, pourquoi pas, la saison invaincues (elles ont remporté 14 matchs de saison régulière et trois de playoffs de D.E.F., NDLR), elles peuvent en plus accrocher la coupe de France fédérale à leur palmarès. Ce n'est pas la coupe de France réservée au club pro, mais c'est tout de même une compétition nationale. Et ce serait la première coupe de France dans l'histoire du club.

Quimper a les cartes en main

Ce dimanche, les Finistériennes affrontent Mougins, une autre équipe de D.E.F., à 13 heures, salle Pierre de Coubertin, à Paris en ouverture d'une journée consacrée aux différentes coupes.

Le Quimper volley a les cartes en main. Il s'est imposé sur la Côte d'Azur, en championnat, il y a deux semaines. "Mais Mougins avait un peu caché son jeu, explique l'entraîneur Manu Fouchet. Leslie Figère n'avait pas participé à ce match.  " L'ex-internationale sera en revanche bien présente à Paris, pour la finale.

Des bus de supporters prévus

La coupe de France n'était pas un objectif en début de saison. Mais en passant les tours les uns après les autres, Quimper s'est pris au jeu. Et une victoire en coupe pourrait fortement aider l'équipe à finir la saison en championnat selon Manu Fouchet. "Depuis quelques semaines, une sorte de routine s'est installée. Mais on gagne, on gagne, on gagne... Cette coupe peut nous apporter l'engouement dont nous avons besoin pour bien finir la saison."

Lors de la dernière journée de championnat, Quimper a attiré 2.000 spectateurs le temps d'un match délocalisé à la salle Michel Gloaguen. Ce dimanche encore, quelques dizaines de supporters iront suivre leur équipe à Coubertin.