Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Report des JO 2020 : "Je suis abattu" réagit le Nancéien Arnaud Josserand (équipe de France de volley)

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

"La décision est logique mais cela reste une énorme déception", déclare ce mardi l'entraîneur adjoint de l'équipe de France de volley-ball Arnaud Josserand. Le Nancéien espérait faire briller son équipe une dernière fois dès cet été. Il pourrait finalement faire ses adieux et ne pas attendre 2021.

"C'est un coup de massue" déclare le Nancéien Arnaud Josserand, entraîneur adjoint de l'équipe de France de volley
"C'est un coup de massue" déclare le Nancéien Arnaud Josserand, entraîneur adjoint de l'équipe de France de volley © Maxppp - Anthony Massardi

"Je suis abattu" lâche ce mardi après-midi Arnaud Josserand. Coach adjoint de l'équipe de France depuis 2012, ami fidèle de l'entraîneur Laurent Tillie, le Nancéien de 56 ans ne cache pas son émotion quelques minutes après l'annonce du report des JO de Tokyo, prévus initialement cet été 2020. 

"Coup de massue"

Le Comité international olympique l'a annoncé dans un communiqué : les Jeux auront lieu, au plus tard à l'été 2021. Dans un peu plus d'un an. De quoi sonner, peut-être, la fin de l'aventure chez les Bleus pour Arnaud Josserand.

"Avec Laurent, on a eu des épopées fantastiques et un peu moins fantastiques," raconte l'ancien joueur du COS Villers et de l'US Vandoeuvre. 

On s'est dit qu'on allait finir nos presque dix ans ensemble en espérant ramener une médaille de Tokyo, et puis après on s'arrête. C'est un peu le coup de massue. 

"En théorie, Laurent Tillie devait terminer après ça. Est-ce qu'il repartira pour un an ? Ça risque d'être compliqué," explique le Meurthe-et-Mosellan.

Il est vrai que Laurent Tillie l'avait annoncé : l'entraîneur de la "team yavbou" mettrait fin à sa carrière internationale après les Jeux de cet été. Est-ce que ce report changera la donne ? Laurent Tillie est en fin de contrat au septembre prochain. Au-delà, il prévoyait d'entraîner en club au Japon. Son avenir en Bleu est donc incertain.

"Quoi qu'il arrive, mon aventure olympique s'arrêtera avec Laurent, assure Arnaud Josserand. Si la Fédération et Laurent se mettent d'accord pour continuer un an de plus, évidemment j'irai avec lui. Pour vivre ce rêve olympique avec le staff et les joueurs, ce groupe qu'on a réussi à construire depuis maintenant 10 ans."

Cette décision du CIO ? "Évidemment, elle est logique. Il faut être réaliste. Il y a tellement d'enjeux sanitaires au niveau mondial. Mais cela reste une énorme déception, pour l'instant."

"C'était l'occasion de prendre une revanche"

Le 10 janvier dernier, les Bleus s'étaient qualifiés avec la plus belle des manières pour les Jeux Olympiques, en surclassant l'Allemagne (3-0). C'était lors de la finale du tournoi de qualification à Berlin, ultime compétition pour espérer décrocher un ticket olympique.

Ces Jeux de Tokyo reportés étaient l'occasion pour la team yavbou d'effacer la désillusion de Rio en 2016, où les coéquipiers d'Earvin Ngapeth avaient été éliminés dès la phase de groupe.

"On a été frustrés, on n'avait aucun athlète qui connaissait les Jeux, personne n'y était jamais allé. C'était ce vécu qui manquait à l'équipe" explique l'ancien central devenu entraîneur.

Cet été, c'était l'occasion de prendre une revanche

"En plus, après Rio et Toyko, nous étions qualifiés d'office pour Paris. On aurait fait trois Jeux Olympiques d'affilée. On commençait à réaliser quelque chose d'historique, sur la durée. C'était important pour le volley français, au-delà de nos petites personnes."

Ecoutez la réaction d'Arnaud Josserand, quelques minutes après l'annonce du report des Jeux de Tokyo

La dernière étape de la Volley Ball Nations League (compétition internationale de volley) devait également (comme en 2016) se tenir au palais des Sports Jean Weille de Nancy du 19 au 21 juin.

De son côté, la vedette de l'équipe de France Earvin Ngapeth va mieux. Il l'a annoncé sur son compte Instagram : l'attaquant des Bleus a été contaminé par le coronavirus. Arnaud Josserand confirme que son joueur va mieux et devrait sortir prochainement de l'hôpital. "Il a eu trois ou quatre jours très difficiles mais là ça va mieux. Aucun autre joueur n'est touché. A priori, tout le monde va bien. Il n'y a pas de raison de s'inquiéter," rassure le Lorrain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu