Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Team Chambé

Retour perdant pour le Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Après six mois d'éclipse, la Team Chambé n'a pas encore retrouvé la lumière. Défaite 24-28 contre Toulouse à domicile pour la première journée de Starligue.

Sans solutions
Sans solutions © Radio France - Nelly Assénat

Bis repetita. Comme l'an dernier, pour débuter la saison, Toulouse est venu faire des misères en Savoie et ce n'est pas Philippe Gardent, l'ancien Chambérien, entraîneur de Toulouse, qui va bouder son plaisir. Chambéry a tenté comme le prouve ses 47 tirs (contre 41 pour les visiteurs), mais en vain, avec une stérilité qui n'est pas sans rappeler le précédent exercice - on pense par exemple à Grigoras et son 0 sur 5.   

Et si l'on poursuit sur les statistiques, 9 arrêts seulement ( dont 8 pour Harun Hodzic en l'absence de Julien Meyer blessé) quand le portier Toulousain en réalisait quasiment le double (16). Bref, la défense Toulousaine a tout repoussé. Et quand à deux reprises (Paturel et Richert), depuis leur camp, les Savoyards ont tiré à côté des buts adverses vides, sans gardien, on se disait que la confiance n'était vraiment pas au rendez-vous. 

Côté sud-ouest, Ilic (8 sur 8) et Jakobsen (7 buts) ont été les grands tourments des filets chambériens.

Parmi les bonnes nouvelles, Chambéry a trouvé semble-t'il le successeur de Melic aux pénaltys avec Benjamin Richert : 4 sur 4.  

Les lumières du Phare se sont rallumées. Pas encore la victoire.
Les lumières du Phare se sont rallumées. Pas encore la victoire. © Radio France - Nelly Assénat

Mené toute la rencontre (12-17 à la mi-temps), le club de Savoie s'est trouvé sans solution. Il a même "perdu le fil" comme le déplorait le coach Erick Mathé. D'après l'entraîneur Jaune et Noir, "Toulouse a été meilleur. Toulouse avait déjà un match officiel dans les jambes avec l'Europe. Nous, on a fait une bonne préparation, mais cela n'a évidemment rien à voir avec la compétition. On l'a vu. Après, il y a des regrets, car on a connu des échecs à six mètres qu'on aurait dû mettre au fond."

Frustrant 

Ce retour au Phare, à moitié plein (2.400 spectateurs), l'équipe en rêvait. A l'image d'Alexandre Tritta : "C'est vraiment frustrant. Ça fait deux mois qu'on travaille dur. On n'a eu aucun cas de Covid. On est hyper sérieux. Et on rate notre premier match à la maison... On a manqué de trop de choses..." 

Pierre Paturel, l'expérimenté capitaine, mesure le chemin à parcourir. Le retour des spectateurs dans ce contexte particulier a fait du bien. Mais au niveau de l'équipe, il y a beaucoup de choses à travailler "des réglages à effectuer". Pierre Paturel se montre agacé quand on évoque le spectre de la saison dernière ratée. "On n'en parle plus de la saison dernière, pas plus que celle d'avant. L'équipe n'a plus rien à voir. On a renouvelé à 50 %. Et on a un groupe très jeune. On rebâtit ensemble quelque chose. C'est vrai qu'on n'a pas tenu le match alors que on a vraiment travaillé ça en préparation et qu'on y arrivait. Il faut juste se remettre tout de suite au travail." 

Et il y aura un peu de temps pour se refaire la cerise. Prochain match pour la Team Chambé le vendredi prochain, le 2 octobre, à Tremblay.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess