Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Basket – Handball – Volley

Rugby : le BO sauvé des eaux, ça sent le roussi pour l'US Dax

jeudi 31 mai 2018 à 11:15 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Le Biarritz Olympique sauvé en Pro D2. On semble en effet sérieusement s’orienter vers un maintien du club basque en 2è division dans la mesure où mercredi soir les principaux actionnaires du club jusque-là en opposition totale sont parvenus à un accord.

BO, hors d'eau !
BO, hors d'eau ! © Maxppp - Denis Trafsi

Mont-de-Marsan, France

Les 2 millions 400.000 euros exigés par la Ligue pour valider le maintien seraient dores et déjà réunis. Conséquence pour l’US Dax : cela sent de plus en plus le roussi.

Quand on réalise un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros par an on a les reins a priori assez solides pour valider un engagement à hauteur de 3 millions. C’est donc le chèque que vont signer Louis-Vincent Gave et Jean-Baptiste Aldigé, les deux futurs patrons du Biarritz Olympique. Les associés, dit "les hongkongais", leurs sociétés sont installées en Chine, financiers internationaux, l’ont donc emporté dans cette lutte pour le pouvoir qui s’éternisait et avait valu au BO d’être reléguée en Fédérale Une par le contrôleur financier de la Ligue de rugby, la DNACG.

Blanco, toujours plus blanc....et rouge ! - Maxppp
Blanco, toujours plus blanc....et rouge ! © Maxppp - Olivier Corsan

Les historiques du club rassemblés derrière Serge Blanco et Nicolas Brusque, omnipotents, la ville et les associations de supporters, ont finalement obtenu ce qu’ils désireraient. Le retrait du clan Ledoux qui détenait comme son concurrent 26% des parts du club. Épilogue à une crise qui durait depuis de semaines et menaçait le BO d’une relégation peu reluisante. 

Benjamin Gufflet, furtur ex- président, bye bye BO ! - Maxppp
Benjamin Gufflet, furtur ex- président, bye bye BO ! © Maxppp - Jean Daniel Chopin

Trois millions vont être injectés immédiatement, mais on sait la capacité à apporter de l’argent frais par l’ensemble des partenaires du Biarritz Olympique rassurés par l’épilogue. Ce qui non seulement libère le club des griffes de la DNACG mais permet même de jeter une base sérieuse sur le futur budget du BO. Reste le fond : le club basque depuis des années trichait sur sa réalité financière. N’avait jamais été sanctionné. Et risque d’être interdit de recrutement. Reste la forme : la très vraisemblable requalification du BO en Pro D2 condamne l’US Dax à la Fédérale Une. Le bonheur des uns faisant toujours le malheur des autres.