Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Se maintenir avant la dernière seconde de la dernière journée" : les ambitions du Limoges Hand en Starligue

-
Par , France Bleu Limousin

Ce vendredi, le Limoges Hand 87 fait ses grands débuts en Starligue, le plus haut niveau du handball français. La club a construit sa montée au fil des dernières années et compte bien s'ancrer dans l'élite du handball. Le président du LH87 était l'invité de France Bleu Limousin ce jeudi matin.

Le LH87 fait son entrée en Starligue ce vendredi avec un premier match à Nîmes - illustration
Le LH87 fait son entrée en Starligue ce vendredi avec un premier match à Nîmes - illustration © Maxppp - Eric Malot

"On est fier d'y être, et maintenant qu'on y est on a envie d'y rester" ! L'ambition affichée par Alain Aubard, le président du Limoges Hand 87, ne fait aucun doute, le LH87 n'a pas atteint le plus haut niveau du handball français par hasard et ne compte pas y faire de la figuration. Le LH 87 joue, ce vendredi, son premier match de Starligue à Nîmes.

Notre effectif nous donne une vraie chance de maintien dans l'élite

"Nous avons une vraie envie de faire des matchs qui comptent" affirme le dirigeant du club ce jeudi matin sur France Bleu Limousin. Le LH 87 a construit une équipe dimensionnée pour compter dans l'élite du handball. "Petit à petit, nous avons monté un effectif qui nous permette de ne pas faire de la figuration" explique Alain Aubard, "a priori nous avons l'effectif pour nous donner une vraie chance de maintien et au niveau structuration du club, tous les clignotants sont au vert". Le LH 87 estime ainsi avoir plus de chances de se maintenir qu'une équipe qui monte fin mai ou début juin en toute fin de saison.

A la question 'quel est votre objectif', le président du LH se montre très clair. Se maintenir oui ! mais "avant la dernière seconde de la dernière journée, ce sera bon pour mon coeur" sourit Alain Aubard. "Mais sur le terrain, les joueurs se fixeront certainement des objectifs plus ambitieux" prédit-il.

Y a-t-il concurrence entre le basket et le handball ?

Cette montée en puissance du LH repose la question de la concurrence avec le Limoges CSP. L'image, le poids des clubs et l'occupation du palais des sports de Beaublanc. "Il n'y a pas d'opposition entre les dirigeants des clubs" tempère Alain Aubard, "nous avons compris que l'on besoin l'un de l'autre. C'est avec deux clubs forts qu'on arrivera à occuper et à rénover l'infrastructure de Beaublanc, il faut deux clubs forts pour que ce soit économiquement viable". Quant à la cohabitation des deux clubs sur le parquet de Beaublanc, le dirigeant du LH n'a aucune inquiétude car, selon lui, la ville a les moyens techniques et financiers de passer de la configuration basket à la configuration handball et les calendriers sportifs des deux clubs le permettent.

Alors à Limoges, pourrait-on se diriger vers un club omnisport qui rassemble les deux clubs d'élite? "Pourquoi pas, c'est un peu la tendance ailleurs..." répond Alain Aubard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess