Basket – Handball – Volley

Sluc Nancy Basket : comment sortir de la spirale ?

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine mardi 27 octobre 2015 à 9:39

Alain Weisz a la confiance de la direction du Sluc Nancy Basket
Alain Weisz a la confiance de la direction du Sluc Nancy Basket © Maxppp - maxppp

Avec cinq défaites consécutives en Pro A et deux en Eurocup, le Sluc Nancy Basket vit un début de saison catastrophique. Nancy a besoin de changement mais n'a pas les moyens pour mener une révolution.

Le Sluc Nancy Basket s'enfonce doucement dans les profondeurs du classement de la Pro A. Ce week-end, Nancy a enchaîné un cinquième revers d'affilée en championnat face à l'ASVEL 83 à 73. Comme depuis le début de saison, le Sluc a fourni une belle prestation en première période avant de se faire rejoindre en seconde. Pas plus de raisons de se réjouir en Eurocup, où Nancy a été battu par Valence puis Venise et reçoit Saragosse ce mercredi. Le Sluc n'a pas beaucoup de marge de manoeuvre.

Changement sans rupture

Le Sluc doit résoudre une équation difficile : changer quelque chose à cette équipe qui ne fonctionne pas, sans avoir les moyens financiers de mener une révolution. Le mathématicien en chef restera Alain Weisz. Le directoire du Sluc qui l'a reçu la semaine dernière lui a renouvelé sa confiance. D'abord parce que pour les dirigeants nancéiens, Weisz peut être l'homme de la situation mais aussi parce que le technicien a deux années de contrat et que le club n'a pas les moyens de s'en séparer.

Quel joueur faut-il remplacer ?

Même problématique du côté des joueurs. Il faudra négocier très serré pour obtenir le départ par exemple d'un James Bell inexistant depuis deux rencontres (0 point inscrit). Il faudra aussi, avec moins d'argent, lui trouver un successeur. Le Sluc qui n'est pas chanceux non plus avec la blessure de Derek Raivio, la rééducation compliquée de Falker. Le pivot est arrêté jusqu'à mi-novembre mais il n'est pas certain qu'il soit prêt à temps.

Un calendrier compliqué

Les motifs de réjouissance ne sont pas nombreux. Et ce n'est pas du côté du calendrier qu'il faut chercher. Après Saragosse ce mercredi, Nancy ira à Pau, corrigé par le Paris-Levallois avant de recevoir Charleroi, puis le CSP Limoges. Un scénario dans lequel le Sluc débuterait la saison par 7e défaites consécutives n'est pas impossible aujourd'hui.