Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

Tapis vert : l'ESBF passe leader de la D1 Féminine (LFH)

vendredi 14 septembre 2018 à 11:42 Par Julien Laurent, France Bleu Besançon

La défaite contre Paris (1er septembre) s'est transformée en victoire pour les handballeuses de Besançon. Décision de la Ligue Féminine de Handball, ce jeudi soir. Le club francilien a aligné une joueuse non qualifiée et perd le match 20-0 par pénalité au profit de l'ESBF, nouveau leader de la D1F.

Marine Dupuis, l'ailière gauche de l'ESBF (à gauche) et Tamara Horacek, la demi-centre du Paris 92 Handball
Marine Dupuis, l'ailière gauche de l'ESBF (à gauche) et Tamara Horacek, la demi-centre du Paris 92 Handball - Créatif Photo

Besançon, France

C'était la seule défaite des handballeuses bisontines depuis le début de saison. Une très lourde défaite, même (32-23), à domicile contre le Paris 92, le 1er septembre. Mais l'ESBF compte finalement quatre victoires en 4 journées de D1 Féminine (LFH) ! Pourquoi ? Parce que cette correction infligée par les Franciliennes n'existe plus. Elle est devenue victoire sur tapis vert (20-0).

La totalité des examens médicaux obligatoires n'ont pas été faits pour une joueuse du Paris 92

La faute, pour le Paris 92, à un point de règlement non validé. Une de ses joueuses a participé aux deux premiers matchs de championnat - deux victoires contre Fleury-Loiret et à Besançon - sans avoir réalisé la totalité des examens médicaux obligatoires et sans avoir été autorisée à évoluer en compétition LFH par les commissions compétentes de la Fédération Française de Handball. Un manquement signalé aux dirigeants du club francilien par les arbitres avant le match de la première journée de championnat.

Et la sanction - notifiée dans ce nouveau règlement voté durant l'été par l'ensemble des Présidents de clubs de la D1 Féminine - est très claire en pareil cas : défaite par pénalité sur le score de 20-0 pour l'équipe fautive ! Une décision communiquée ce jeudi soir par la Commission d'Organisation des Compétitions de la Fédération. Le Paris 92 Handball peut, dans un délai de sept jours, faire appel de cette décision de la COC devant la commission nationale des réclamations et litiges. Mais très difficile voire impossible, a priori, d'obtenir gain de cause...

L'ESBF nouveau leader de la D1 Féminine grâce à tout petit but de plus que Metz et Brest

Avec cette victoire 20-0 sur tapis vert en lieu et place de son 32-23 encaissé sur le terrain, l'ESBF passe ainsi de la quatrième place à la première place du classement ! Les Bisontines comptent désormais le même nombre de points et de victoires (4) que les deux autres co-leaders de la D1 Féminine, Metz et Brest. Mais une meilleure différence de buts : +50, contre... +49 pour les Messines et les Brestoises.