Basket – Handball – Volley

Un beau week-end pour le handball bisontin

Par Julien Laurent, France Bleu Besançon dimanche 27 septembre 2015 à 18:41

Victoire de l'ESBF dans son Palais des Sports
Victoire de l'ESBF dans son Palais des Sports - Créatif Photo

Ce vendredi soir, l'ESBF a renoué avec le succès, contre Toulon, et quitte du même coup rapidement la dernière place de la D1 Féminine de handball. Et le sans-faute continue pour le GBDH, impressionnant co-leader de la Pro D2 Masculine, décidément.

La belle réaction d'orgueil de l'ESBF, lors de la 5ème journée de D1 de handball féminin !

Les promues bisontines se sont imposées devant Toulon (26-24), ce vendredi soir, au Palais des Sports et stoppent ainsi fin une série de trois frustrantes défaites. Trois revers consécutifs concédés à chaque fois sur de petits écarts : 30-27, à Mios, puis 30-28, contre Fleury-les-Aubrais, champion de France en titre et enfin 25-23, à Dijon.

Mais la dernière défaite, dans le derby de la future grande région Bourgogne – Franche-Comté, avait quand même sérieusement courroucé la coach de l’ESBF. Et la grosse remontée de bretelles de Raphaëlle Tervel, durant toute la semaine, a donc été payante, ce vendredi soir.

Ses Bisontines ont battu les Toulonnaises parce qu'elles ont surtout retrouvé la hargne en défense : « condition sine qua none pour au moins exister dans l’élite cette saison », comme le rappelle sans cesse Raphaëlle Tervel, elle qui possède le plus grand palmarès du handball féminin français, en tant que joueuse jusqu’à sa reconversion de coach l’an dernier.

Grâce à cette deuxième victoire en cinq journées de D1, le promu ESBF remonte à la cinquième place du classement, avec deux points d'avance sur le dixième et dernier, Mios.

Pour les handballeurs bisontins : tout va pour le mieux en Pro D2

Jules Portet, le pivot du GBDH - Aucun(e)
Jules Portet, le pivot du GBDH - Pierre Jacquin

Quatrième journée de la saison, en Pro D2 et quatrième succès du GBDH, ce vendredi soir !

Et chez un très gros client : Sélestat, relégué de D1 et favori du championnat. Et avec la manière, de bout en bout, qui plus est, pour un 31-27 infligé aux Alsaciens.

Une impressionnante victoire à l’extérieur des handballeurs bisontins, qui laisse même « sans voix » Christophe Viennet, admiratif de sa jeune équipe. Mais pas d’euphorie chez l’entraîneur du GBDH, qui espère désormais négocier au mieux les deux prochaines journées de Pro D2 : deux matchs consécutifs à domicile, qui en cas de nouveaux succès, « pourraient être un vrai tournant dans la saison » du Grand Besançon Doubs Handball, dont l’objectif de départ était de se classer entre la cinquième et la huitième place finale, en mai prochain.

En attendant, ce petit rappel, pour se mettre du baume au cœur : quatre victoires consécutives en championnat, sur une même saison, c’est une première depuis la remontée en Pro D2 des handballeurs bisontins, il y a cinq ans. Le GBDH, toujours co-leader invaincu donc, pour l’instant, avec Pontault-Combault, après quatre journées.