Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Chambéry Savoie Mont Blanc Handball bat Montpellier

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Hérault

16 ème journée de la Lidl Starligue - Chambéry renoue avec les beaux soirs face à Montpellier : 27 à 24.

Queido Traoré a survolé le match
Queido Traoré a survolé le match © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

La Team Chambé va-t'elle se sortir du marasme ? C'était la question qui hantait les 4.400 spectateurs du Phare de Chambéry, plein à craquer ce jeudi soir. Aucune victoire en 2020. En championnat, seulement quatre victoires. Neuf défaites dont quatre de moins d'un but d'écart. A trois points du premier relégable. 12 ème... 

A la veille du classico, devant la presse, le coach Erick Mathé et Bertrand Gille le directeur sportif avouaient leur impuissance. "Une crise de résultat, mais pas une crise de comportement" soulignait le meilleur entraîneur de la saison dernière. 

Le "match référence" : un déclic ?

D'entrée, on a vu Chambéry hisser le rideau de fer. La cohésion du groupe ne s'est jamais démentie. A la mi-temps, le score était de parité (11 partout) et on se disait que ce Montpellier-là était prenable. 

La différence ? Un Yann Genty à nouveau décisif dans les cages, un Pierre Paturel chef d'orchestre d'une défense intraitable et en attaque le voltigeur Queido Traoré auteur de neuf buts (82 % de réussite). Même le coach Savoyard, qui n'aime pas sortir du lot les individualités, a salué la prestation hors norme de Traoré, "qui a rayonné" et qui était également hallucinant en défense, muselant Melvyn Richardson. 

Le Phare a retrouvé l'équipe de la saison dernière et a fait la différence dans les dernières minutes, poussant comme jamais les Jaunes et Noirs. Victoire 27 à 24 et au classement, la Team Chambé remonte à la 9 ème place. 

La fin de la frustration

Le journal "L'équipe " avait titré le matin même "Un match de malades". Erick Mathé y a fait allusion : "Cela fait tellement de bien à tout le club, à toute l'équipe. Dans un Phare plein. On n'avait pas connu le goût de la victoire depuis tellement longtemps. Combativité, courage... on s'est pas effrités. Après, on sait combien ça été dur d'obtenir cette victoire de prestige contre un grand du championnat. Rien n'est acquis."  

Alexandre Tritta mettait lui aussi en garde contre l'"enflammade". Surtout face à Tremblay, match de la semaine prochaine. Déplacement à Tremblay qui joue le maintien.  

On a retrouvé le capitaine Pierre Paturel avec le sourire "dans une ambiance de folie." Lui aussi la joue modeste : " C'est pas parce qu'on a réussi à gagner ce match qu'on va gagner les autres. On sait d'où on vient. A choisir, on aurait préféré remporter tous les matchs qu'on a perdu d'un but cette saison."  

La cohésion a fait la différence selon le capitaine. "On n'a pas des individualités comme Paris. Notre victoire, elle se construit quand on marque de partout, quand on joue ensemble. C'est ce qui faisait notre force l'an dernier et qu'on a retrouvé ce soir dans les moments décisifs."

Le voltigeur des ailes a joué quasiment toute la partie et Queido avouait que c'était "son meilleur match de la saison", porté par "un public on fire". "Ce genre de match, on n'arrivait pas à les gérer sur une heure. Yann a fait des arrêts de dingue qui nous ont mis en confiance. Personne n'a triché. Mais ça ne veut pas dire que ça va être facile à Tremblay."

Montpellier en crise ?

Quatrième défaite consécutive pour les Héraultais en championnat. C'est rarement arrivé. Patrice Canayer l'entraîneur de Montpellier a voulu positiver. "C'était mieux dans le jeu. Nous, le staff, on est solidaires des joueurs.  Chambéry a bien mieux gérer son vrai temps fort, poussé par son public. On joue comme une équipe qui manque de confiance. Notre jeu d'attaque est trop faible." 

L'international Valentin Porte était lui bien plus direct. "J'ai jamais connu ça à Montpellier. C'est très dur à vivre. On est en train de sombrer complètement dans le gros doute. Et honnêtement, je ne sais pas comment on va s'en sortir. Chambéry n'a pas fait un grand match, mais ils ont été plus solides dans le dernier quart d'heure. On a complètement craqué." Montpellier reste 5ème au classement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu