Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Un Limoges CSP beaucoup trop soft s'incline logiquement face à Pau-Orthez

dimanche 29 octobre 2017 à 22:18 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le Limoges CSP s'est incliné dimanche soir dans le 102e classique du basket français face à l'Elan Béarnais 82 à 71. Un résultat logique tant les joueurs de Kyle Milling ont manqué de dureté.

Seulement 9 fautes données face aux Palois. Comme sur ce drive de Pinero, où il n'y a pas un joueur du CSP au contact.
Seulement 9 fautes données face aux Palois. Comme sur ce drive de Pinero, où il n'y a pas un joueur du CSP au contact. © Maxppp - Stéphane Lefèvre

Limoges, France

Seulement trois fautes en première mi-temps ! Six en deuxième... A elle seule, cette statistique dit tout du match, ou plutôt du non match livré par les joueurs de Limoges face au grand rival Béarnais. Avec à la clé, une défaite totalement logique 82 à 71. "C'est inacceptable. On n'était pas prêt. On voulait leur rentrer dans la gueule. C'est l'inverse qui s'est passé" fulminait le coach Kyle Milling après la rencontre. Il n'y a qu'à voir l'entame de match. Moins 10 après 10 minutes de jeu avec déjà 24 points encaissés. Et seulement 14 points marqués. Un écart qui a continué à grandir dans le 2e quart-temps.

C'est inacceptable" - Kyle Milling

Les Limougeauds ont donné un peu plus en deuxième-mi-temps, au point de revenir à 4 points dans le dernier quart. Mais ses errements l'ont rattrapé. Faut-il s'en étonner ? Sur le sellette depuis des semaines, le meneur AJ English n'a joué que 5 minutes face à Pau (avant de repartir très vite de Beaublanc après la rencontre.) Le vétéran de l'équipe, Danny Gibson (33 ans), a été le joueur le plus utilisé (34 minutes). Dans ce contexte, comment lui reprocher ses 4 pertes de balles ?

Des ajustements et vite !

Il est grand temps que Limoges se renforce, y compris à l'intérieur. Si Fréjus Zerbo a joué un peu plus que d'habitude (12 minutes), et que son retour sur le parquet en deuxième mi-temps a fait du bien défensivement , il manque une véritable alternative à Mam Jaiteh au poste 5. Quoiqu'il arrive, c'est ce groupe qui devra, dès ce mardi, redresser la tête, car le club joue probablement une bonne partie de son avenir européen face au Partizan Belgrade, un adversaire direct dans la course au Top 16 de l'Eurocup. Cette fois, la pression sera énorme, d'autant que le calendrier va ensuite leur proposer une série de 4 matches à l’extérieur...