Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Pro A : Un Limoges CSP émoussé s'incline sur le parquet de Châlons-Reims

vendredi 20 octobre 2017 à 22:47 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Deux jours seulement après sa victoire à Bilbao, le Limoges CSP s'est incliné vendredi soir en ouverture de la 6e journée de Pro A 89 à 79. Lors de ce 3e match en 6 jours, les Limougeauds étaient dans le dur, et cela s'est vu.

L'entraineur du CCRB, Frédéric Heitz pouvait avoir le sourire après la victoire des siens face au Limoges CSP vendredi soir
L'entraineur du CCRB, Frédéric Heitz pouvait avoir le sourire après la victoire des siens face au Limoges CSP vendredi soir © Maxppp - Jean Marc Loos

Châlons-en-Champagne, France

Deux jours après Bilbao, le Limoges CSP espérait tenir le rythme ce vendredi soir sur le parquet de Châlons-Reims, à l'occasion de la 6e j. de Pro A. Ce fût le cas lors de 20 premières minutes lors desquels les Limougeauds ont eu une énorme adresse longue distance. Mais lors de cette 1ere mi-temps, les joueurs de Kyle Milling, vainqueurs à Bilbao malgré les 91 points encaissés, ont de nouveau souffert en défense.

Si on gagne avec 20 ballons perdus, je vous offre le resto - Kyle Milling

Et cela s'est empiré au retour des vestiaires avec des jambes visiblement lourdes et une fatigue également mentale selon l'entraineur Kyle Milling :"On perd 20 ballons. Si on gagne un match avec autant de ballons perdus, je vous offre le resto ! Et on prend trois fautes techniques. D'habitude, personne ne parle aux arbitres. Là, tous les joueurs venaient leur parler. Des arbitres qui d'ailleurs se sont bien montrés, comme souvent en Pro A. Ça change de l'Eurocup où on ne les voit pas !"

Apprendre à jouer avec le facteur fatigue

Voilà pour le tacle envers le corps arbitral. Ceci dit, la défense perméable et les replis défensifs suspects n'ont rien à voir avec les hommes en gris. Difficile de remettre en cause l'état d'esprit de ce groupe. Mais il semble bien émoussé, aussi bien physiquement que mentalement, après avoir disputé trois matchs en six jours. L'entraineur a d'ailleurs souligné que c'est le club qui a voulu avancer le match. Avec le résultat que l'on connait. "On en a payé le prix" a soufflé le coach californien. Ses joueurs devront de toute façon apprendre à mieux gérer cette fatigue, qui est le lot quotidien des équipes engagées à la fois en championnat et en Coupe d'Europe.