Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Une finale mais un "match normal" pour le Tours Volley Ball

vendredi 4 mai 2018 à 18:20 Par Léo Tescher, France Bleu Touraine

Le TVB affronte Chaumont, ce samedi 5 mai, en finale du championnat de France de volley-ball, à Paris. À quelques heures du match, la pression devrait monter dans le groupe tourangeaux. Jusqu'ici, les joueurs assurent avoir passé "une semaine normale".

Les joueurs du TVB lors de leur dernier entraînement dans leur palais des Sports.
Les joueurs du TVB lors de leur dernier entraînement dans leur palais des Sports. © Radio France - Léo Tescher

Tours, France

C'est le travail d'une année. Le Tours Volley Ball est en finale du championnat de France après avoir terminé premier de la saison régulière en Ligue A. Son adversaire pour le titre n'est autre que Chaumont, arrivé deuxième et tenant du titre. La finale se jouera à 18h30 ce samedi 5 mai au stade Pierre de Coubertin, à Paris. Le TVB s'entraîne dans la capitale depuis vendredi matin. Jeudi, les joueurs du TVB s'étaient retrouvés pour un dernier entraînement au palais des Sports de Tours, dans une ambiance bon enfant.

Dernière photo de groupe pour le TVB au palais des Sports de Tours.

On s'en est bien sorti jusqu'ici, donc il ne faut rien changer !" - Guillermo Hernán.

Le passeur et capitaine du TVB, l'espagnol Guillermo Hernán, assure que ses coéquipiers et lui viennent de vivre "une semaine normale". Par peur sans doute de jouer le match avant, son entraîneur Cédric Énard explique que "dans ce qu'(ils peuvent) contrôler, il faut que ça reste normal". Mêmes entraînements donc, mêmes séances vidéo, même travail avec le kiné.

Le dernier match d'un cycle

Cette finale sera le dernier match de Cédric Énard sur le banc de Tours. Il part se consacrer pleinement à ses fonctions d'entraîneur adjoint de l'équipe de France pour préparer au mieux le mondial de septembre. Mais n'allez pas lui dire que ça peut être une source de motivation supplémentaire pour ses joueurs. "Terminer avec moi sur un titre, je pense qu'ils n'en ont un peu rien à faire" coupe-t-il. "Et je ne suis pas le seul à partir... Après ce match, notre groupe sera mort. Ce ne sera pas la même équipe l'année prochaine". C'est pour eux qu'ils doivent donc jouer martèle l'entraîneur : "Ils ont toutes les cartes en main pour terminer cette histoire de la meilleure des manières".