Basket – Handball – Volley

Vers une année noire pour le basket ligérien?

Par Sébastien Riglet, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 28 avril 2014 à 20:26

Le capitaine de la Chorale, Yohann Sangaré
Le capitaine de la Chorale, Yohann Sangaré © MaxPPP

Depuis samedi soir, c'est officiel, la Chorale de Roanne sait qu'elle évoluera en Pro B la saison prochaine. Il n'y aura donc aucun club professionnel l'an prochain dans la Loire. A cela s'ajoute la rétrogradation de Montbrison en N2 et la disparition à mi-saison du CASE Basket, le club de Saint-Étienne dont l'équipe 1 féminine évoluait en N1. Cela fait donc beaucoup de mauvaises nouvelles.

Le basket, deuxième sport collectif dans la Loire

Le basket est un sport qui compte dans la Loire. Il s'agit tout simplement du deuxième sport collectif dans le département. Avec près de 15.000 licenciés, le comité départemental est le troisième de France concernant le rapport population/nombre de licences. Mais malgré la mauvaise passe du basket ligérien, Noël Grange, le président du comité, garde le sourire. Il ne craint pas une baisse d'engouement pour le basket dans la Loire. La raison est simple : selon lui, la mauvaise passe de club comme Roanne n'est que provisoire.

2,5 millions d'euros de budget pour la Chorale de Roanne

La Chorale prévoit un budget de près de 2,5 millions d'euros l'an prochain. De quoi jouer les premiers rôles en Pro B. La Loire qui pourrait d'ailleurs avoir un derby en Pro B puisque Saint-Chamond, pensionnaire de Nationale 1, est toujours en course pour la montée. Et puis autre bonne nouvelle, cette fois chez les féminines de Montbrison qui montent en Nationale 1 . Bref, les parquets ligériens devraient continuer à vibrer la saison prochaine.

Noël Grange: "On est optimiste avec nos licences et on est optimiste pour nos clubs"

Partager sur :