Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Victime d'un syndrome cardiaque, elle stoppe sa carrière de basketteuse à Mondeville

mardi 5 septembre 2017 à 14:59 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

L'USO Mondeville a annoncé sur les réseaux sociaux le départ de Loreen Kerboeuf de son effectif. La jeune meneuse de jeu souffre d'un syndrome cardiaque qui l'empêche de pratiquer le sport de haut niveau. Un coup dur pour celle qui avait été à la mène de l'équipe championne d'Europe des moins de 19.

Loreen Kerboeuf (ici face à Montpellier) devait signer pro cette saison
Loreen Kerboeuf (ici face à Montpellier) devait signer pro cette saison © Maxppp - Sylvie Cambon

Caen, France

Une dernière visite médicale lundi avec un spécialiste sur Paris a confirmé ce que le club et la joueuse redoutait depuis trois semaines. Loreen Kerboeuf, 19 ans, souffre d'un syndrome cardiaque qui l'empêche de poursuivre le sport de haut niveau avec l'USO Mondeville.

C'était notre réussite. Elle a mené l'équipe de France aux championnats du monde moins de 19

"C'est une joueuse comme on aime à Mondeville, explique Romain Lhermitte, son coach. Elle est très intelligente, très travailleuse. Elle était en BTS avec un emploi du temps aménagé. On avait un projet pour elle. Elle avait signé son contrat pro pour dans un an. A Mondeville, on défend la formation des jeunes à haut niveau et dans la vie. Loreen était notre exemple numéro un. C'était notre réussite. Elle a mené l'équipe de France aux championnats du monde moins de 19. Maintenant, c''est la vie, c'est comme cela. Des fois c'est injuste. Après il faut qu'elle encaisse et qu'elle avance.

La jeune femme originaire de la région parisienne est retournée dans sa famille afin de suivre dès ce mardi sa rentrée dans une école d'ingénieur.